Un élément à ne surtout pas négliger pour réussir ton histoire


Besoin de résultats rapides ?
➤ Téléchargez gratuitement ma formation Écrire des scènes captivantes
(valeur 97 Euros)

brainstorming roman
À quoi penses-tu quand tu commences un nouveau roman ?

Quelles sont les images qui défilent dans ton esprit ? Les points qui t’enthousiasment ? Les scènes que tu as hâte de rédiger ?

Et puis, quelles sont les zones floues, les zones d’ombres que tu sais que tu vas devoir éclaircir pour construire une histoire complète, cohérente et captivante ?

Quand je commence un roman, il y a dans ma mallette d’idées, des images, des émotions, des morceaux de scènes, quelques phrases de dialogues.

Un vrai puzzle qu’il va falloir assembler.

Tu as vu que ces derniers temps, j’ai travaillé sur l’ensemble de la recherche d’idées, sur mon héroïne, sur mon monde imaginaire et sur le début de la structure de mon livre.

Cette semaine, je m’attaque à un point incontournable, auquel toi aussi tu dois réfléchir très tôt quand tu imagines ton roman : la fin.

Avec certains types de romans, comme les thrillers par exemple, pas le choix : tu ne pourras pas dérouler une enquête sans en connaître les tenants et les aboutissants.

Mais, c’est aussi essentiel pour n’importe quel genre littéraire même si tu penses que tu t’en sortiras bien en voyant où l’histoire va te mener.

Ça peut paraître bizarre de penser à la fin de son histoire avant même d’avoir vraiment organisé le début et les différents retournements.

Pourtant, c’est ce que tu dois faire si :

  • tu veux une intrigue bien ficelée et vraisemblable : rédiger sans savoir où tu vas c’est prendre le risque d’être bancal dans le raisonnement et de passer à côté des possibilités qui s’offrent à toi.
  • tu veux créer des surprises pour le lecteur : difficile sans les prévoir.
  • choisir la meilleure fin possible : tu as de nombreuses possibilités de fins pour ton roman. Tu verras que ta première idée demande à être approfondie et qu’elle n’est pas toujours la plus originale ou même la plus pertinente pour ton histoire.
  • tu veux que la fin de ton roman soit le point culminant en émotions pour ton lecteur.

Aujourd’hui, je vais te montrer quelle est la première étape à suivre pour réfléchir à la fin de ton roman.

Et je te propose d’aller plus loin dans ta réflexion en suivant étape après étape le processus que je te donne dans la formation de la semaine :

➤ Terminer son roman avec force.

Elle est en promotion aujourd’hui seulement à 27 euros au lieu des 97 euros du prix catalogue.

Clique ici pour y accéder :
http://devenir-ecrivain.com/clients/signup/3JyUdi5tz

Tu y découvriras :

✓ Pourquoi il est essentiel de travailler la fin de son roman et quelles sont les différentes possibilités pour ton héros.

✓ La méthode simple pour explorer tout le potentiel de ta première idée, pour la valider et l’étoffer.

✓ Les 2 critères à prendre en compte pour choisir la meilleure fin possible pour ton roman.

✓ L’impair à contourner pour une fin forte en dynamisme et en émotion.

✓ Les éléments à mettre en place avant la rédaction de ton roman pour affûter la logique de ton intrigue.

✓ Le moyen d’apprendre rapidement à construire un scénario digne des plus grands romans.

✓ Ce à quoi vous devez particulièrement être attentif pour un climax réussi.

✓ Les clés pour fixer puis renforcer l’enjeu de la scène (le héros en pâtira, mais le lecteur se réjouira).

✓ La méthode à suivre pour travailler ton texte sur le fond et sur la forme.

✓ L’erreur à faire absolument pour déclencher le courroux du lecteur (et la façon simple de l’éviter).

✓ Les questions indispensables à se poser au sujet du héros.

✓ Le moyen de laisser le lecteur frustré de quitter des personnages et un univers passionnants.

Et bien d’autres choses encore.

Cette formation comporte 4 modules audio et une fiche récapitulative au format PDF.

Clique ici pour y accéder :
http://devenir-ecrivain.com/clients/signup/3JyUdi5tz

La première étape que j’ai suivie pour travailler la fin de mon nouveau roman est très semblable à la première étape quand tu commences une nouvelle histoire.

Il s’agit de faire un grand brainstorming qui te permettra de rassembler les idées que tu possèdes déjà (et en faire émerger de nouvelles).

Prends entre 10 et 20 min.

L’essentiel est de :

  • ne pas limiter tes idées. À ce stade, tout est possible, même ce qui te semble saugrenu (et c’est peut-être de là que naîtront tes plus belles idées).
  • tout noter ! Pour garder en mémoire, pouvoir trier, mais aussi affiner (dans un second temps).

Voici mes 10 premières notes de brainstorming :

  • 1- envie d’une fin où tout n’est pas réglé même si le danger imminent est passé
    (qu’est-ce que ça donnerait si j’arrêtais avant la grande bataille ?).
  • 2- de grandes vagues qui provoquent un tsunami.
  • 3- l’utilisation de la magie.
  • 4- la réhabilitation de la magie ou au moins une forme d’obligation de la prendre en compte.
  • 5- la famille de Laélia réunie (Éloyse, Ayden).
  • 6- une grande bataille avec l’armée de Weylan.
  • 7- la séparation entre Laélia et Cattleya, espoir qui reste, mais obstacles, divergence d’opinions ou obligation de distance.
  • 8- faut-il que le Grand Magicien revienne ou juste qu’il intervienne par l’action des balises ou alors qu’il n’intervienne pas du tout ?
  • 9- une chose est sûre : le monde de Varsën ne sera plus jamais le même après cet épisode.
  • 10- Laélia doit sortir de la forêt : est-ce qu’elle se débrouillerait en même temps pour détruire la barrière magique ?

Et toi, que veux-tu pour la fin de ton roman ?

Pour sublimer tes idées et les organiser en une fin passionnante, suis les différentes étapes que je te propose dans la formation de la semaine ici :

http://devenir-ecrivain.com/clients/signup/3JyUdi5tz

Attention, demain le prix augmente de 10 euros 😉

Crédit photo : Marco Arment