Trois étapes pour élaborer le plan global de votre roman


Besoin de résultats rapides ?
➤ Téléchargez gratuitement ma formation Écrire des scènes captivantes
(valeur 97 Euros)

Trois Etapes pour structurer votre roman
Si vous avez suivi mes précédents conseils, vous devez déjà avoir trouvé votre idée principale de roman et l’avoir travaillée un minimum. Vous avez également établi des fiches-personnages – au moins pour votre héros et ceux qui l’accompagnent – et vous avez réfléchi aux lieux principaux sur lesquels va se dérouler votre intrigue. Le moment vient maintenant de structurer votre roman afin d’en établir un premier plan. Pour cela, je vous propose de suivre trois étapes.
 

Listez les grandes lignes de votre roman

Pour commencer le travail sur le plan global de votre histoire, vous devez reprendre la liste sur laquelle vous avez noté tous les éléments auxquels vous avez déjà réfléchi. Ayez également en main vos fiches-personnages et votre recherche sur les lieux.
Dans un premier temps, ne vous occupez pas d’organisation. Contentez-vous de réfléchir à nouveau à propos de votre intrigue, vérifiez que vous êtes au clair sur le but que poursuit votre personnage principal. Puis, complétez votre liste d’idées. Il est fort possible que vous ayez déjà approfondi celle-ci lors de vos travaux sur les personnages et sur les lieux. Sans doute, avez-vous également réfléchi à votre roman de façon informelle. Souvent, lorsque je conçois une histoire, je pense à des choses importantes et je développe mes idées sans avoir papier et crayon sous la main (par exemple en faisant la vaisselle ou en promenant ma fille). Il est donc important de prendre un temps spécifique pour mettre à jour, de façon écrite, les idées que nous avons eu auparavant.
Pour vous aider dans cette étape, voici quelques questions que vous pouvez vous poser :

  • Qu’est-ce qui empêche mon personnage d’obtenir ce qu’il désire ?
  • Quels sont les différentes tentatives que va faire mon personnage pour parvenir à son but ?
  • Quelles sont les tentatives qui vont aggraver/améliorer la situation de mon personnage ?
  • Mon personnage atteint-il un point de non-retour ?
  • Comment mon personnage va-t-il s’en sortir ? Lequel ?
  • Quelle aide extérieure mon personnage reçoit-il ? Qu’est-ce qui ne dépend que de lui ?

Triez les grandes étapes de votre roman

  • Dans un deuxième temps, il va vous falloir effectuer un tri dans vos idées. Prenez un surligneur ou utilisez cette fonction de votre document informatique et mettez en gras les idées qui vous paraissent essentielles, celles qui constitueront réellement la structure de votre histoire, celles qui joueront un rôle incontournable et feront avancer l’intrigue. En résumé, faites ressortir les actions principales de votre roman.
  • Il est aussi primordial que vous vous demandiez si vous prendrez plaisir à écrire ces grandes étapes lorsque le moment sera venu. Cela a plus d’importance qu’il ne paraît. Lors de mes précédentes expériences d’écriture, je me suis rendue compte que j’avais très envie d’écrire certains passages (il m’arrivait même de les écrire en premier) alors que d’autres m’ennuyaient. Je mettais souvent plus de temps à écrire ces derniers. Au final, ils devenaient moins intéressants pour le lecteur. En effet, si je ne suis pas passionnée, les lecteurs ne le seront pas non plus. Depuis ce constat, je pense mes romans comme des films, en terme de couleurs, d’actions, de paysages, etc. Il est toujours possible de modifier des passages pour les rendre captivants à écrire et à lire ! Si donc certaines étapes de votre roman – en particulier les actions principales – vous procurent des doutes, n’hésitez pas à y réfléchir de façon plus approfondie, à les transformer, voire à les supprimer.

Organisez les grandes étapes de votre roman

Réfléchir à la structure globale de votre roman, c’est comme dessiner les branches principales d’un arbre. Par la suite, on ajoutera les rameaux, les feuilles, les fleurs. Attention, il ne s’agit pas ici de chapitrer votre roman. Vous pourrez le faire lors du travail approfondi sur le plan ou attendre la fin de l’écriture, à votre convenance. Pour le moment, je parle simplement de mettre en ordre les grandes étapes de votre intrigue.
Pour organiser ces grandes étapes, vous pouvez vous aider du schéma narratif.

  • Situation initiale
  • Élément déclencheur
  • Péripéties
  • Élément de résolution
  • Situation finale

Ce schéma ne demande pas forcément à être appliqué tel quel. En vous servant des questions que je vous ai proposées plus haut, vous pouvez :

  • répétez les péripéties, aggraver à loisir la situation de votre personnage alors même qu’il cherche à se tirer d’affaire.
  • ne pas permettre à votre héros de trouver une solution satisfaisante à son problème. Nombreux sont les romans qui se terminent mal pour le personnage principal ou qui finissent sur une interrogation pour le lecteur. A vous de décider de ce qui convient le mieux à votre histoire.
  • ne pas commencer par l’énonciation de la situation initiale. Pour accrocher le lecteur, on peut le plonger directement dans l’action puis se servir des flashback.

Une fois ces trois étapes effectuées, vous devriez avoir une bonne idée du déroulement de votre histoire ainsi que de son plan général. Deux possibilités s’offrent alors à vous : vous pouvez commencer directement l’écriture ou choisir de travailler votre plan plus en profondeur.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le sur les réseaux sociaux.

Crédit photo : Alain Bachellier

Share Button


Les commentaires sont désactivés. Pour poursuivre la discussion rendez-vous sur le forum ou la page facebook.