Si tu veux créer un personnage dont le lecteur se souviendra


Besoin de résultats rapides ?
➤ Téléchargez gratuitement ma formation Écrire des scènes captivantes
(valeur 97 Euros)

créer antagoniste
Un bon personnage de roman, c’est un personnage que tu as modelé physiquement et psychologiquement, dont tu as affiné les détails et travaillé l’histoire.

Ainsi, non seulement tu le rendras réel aux yeux du lecteur, mais tu découvriras dans son profil de très nombreux points d’accroche pour créer des scènes pleines de rebondissements et d’émotion.

Qu’il soit du côté de la lumière ou des ténèbres, il ne laissera pas indifférent !

Hier, je t’ai parlé des différents profils à ta disposition pour des personnages dont l’arc narratif est négatif.

Aujourd’hui, je vais te donner les deux premières étapes à suivre pour créer la progression interne de ton antagoniste et te montrer ce qu’elles sont pour Kéoh, l’opposant principal dans mon histoire.

Tu peux retrouver les étapes suivantes dans la formation en promotion jusqu’à ce soir :

➤ Décuplez le potentiel de votre roman avec des personnages dont l’arc narratif est négatif

Clique ici pour y accéder :
http://devenir-ecrivain.com/clients/signup/8t336tDR

Au cours des 1 heure et 30 minutes de formation audio tu découvriras :

Tout d’abord, tu verras les bases sur lesquelles repose la construction d’un arc narratif négatif.
Tu sauras :

✓ L’idée qui soutient tout le parcours de ton personnage et qui va l’entraîner jusqu’au fond de l’abîme !

✓ Quelles sont les trois arcs narratifs possibles (ils provoqueront des émotions différentes chez ton lecteur).

✓ La clé pour travailler l’histoire de tes différents personnages sans mélanger tes idées (et en allant jusqu’au fond des choses).

Dans un second temps, je te parle de la façon de construire l’arc narratif négatif dans le premier acte de ton roman.
Tu verras :

✓ Les éléments à insérer dès les premières scènes pour une histoire cohérente.

✓ Les principes à suivre pour présenter ton personnage au lecteur sans rien oublier d’essentiel.

✓ Comment travailler le monde de départ de ton personnage en accord avec l’arc narratif négatif que tu as choisi.

Ensuite, je te montre la façon de développer ton intrigue dans le second acte de ton roman.
Tu apprendras :

✓ La façon d’organiser une scène efficace dans le premier noeud dramatique (et préparer la descente de ton personnage vers les ténèbres).

✓ Les raisons pour lesquelles ton personnage n’arrive pas (pas encore) à obtenir la chose qu’il désire par-dessus tout.

✓ Comment faire prendre à ton histoire un virage à angle droit lors du point du milieu (ton personnage prendra une décision radicale et irréversible).

Dans un quatrième temps, je t’explique comment mener le 3e acte de ton roman un final saisissant.
Je te présenterai :

✓ Comment créer une scène mémorable et forte en émotion lors du 3e noeud dramatique.

✓ Les deux possibilités à ta disposition pour décupler l’émotion de ton lecteur au moment du climax.

✓ Les clés pour écrire la résolution d’un roman avec un héros qui suit un arc narratif négatif.

Cette formation est accompagnée de deux fiches PDF :

  • une fiche-action qui reprend les points clés et les exercices à faire pour progresser.
  • une fiche-questions avec des questions détaillées correspondant à chacun des grands actes de ton roman et qui te permettront d’approfondir ta réflexion.

Clique ici pour y accéder :
http://devenir-ecrivain.com/clients/signup/8t336tDR

Voici les 2 premières étapes à suivre pour construire la progression interne d’un personnage dont l’arc narratif négatif suit l’arc de la corruption (tu as deux autres possibilités à ta disposition pour varier les arcs négatifs et je t’en parle dans la formation) :

  • Étape 1 :
    Construire un monde de départ dans lequel se trouve un certain équilibre heureux (même si tout n’est pas parfait).

    Que le personnage ne soit pas désillusionné et mauvais au départ permet de mieux montrer sa chute et de décupler les émotions qu’elle suscite.
    Attention à ne pas oublier d’insérer les points d’accroche qui justifieront cette chute intérieure du personnage.

    Pour Kéoh voici les grandes lignes de sa situation au début de l’histoire :

    1- Côtés positifs :
    – Kéoh est le premier conseiller du roi Ayden, son chef des armées et son ami.
    – Il est de bon conseil en général et apprécié.
    – Il croit en sa force et ses idées.
    – Il voit les problèmes du royaume liés à son confinement derrière la barrière magique et veut sincèrement les régler et contribuer à l’équilibre de son monde.
    – Il développe depuis longtemps la force armée de Varsën en prévision d’un combat.

    2- Points d’accroche :
    – Kéoh a un côté inflexible et des colères fréquentes et qui peuvent être violentes.
    – Il se croit fort et sage du fait de sa propre réussite personnelle.
    – Au fond, Kéoh est drivé par la haine de sa mère envers la société. Il a donc envie de la changer.
    – Il déteste la faiblesse et le refuge dans la peur et l’inaction.

  • Étape 2 :
    Établir un élément déclencheur irréversible (positif ou négatif).

    Dans l’arc narratif de la corruption, le personnage lors de cette étape n’agit pas consciemment pour faire le mal.

    Kéoh prend la décision de révéler qu’Éloyse est une enfant-fée et donc de provoquer son exil dans la forêt magique.

    Il sait pertinemment qu’en agissant ainsi il empêche la restauration annuelle de la barrière magique. Et qu’il propulse le royaume vers une bataille décisive pour la survie de Varsën.

    Décision basée sur une réelle envie de bien faire, de préserver le royaume, la croyance qu’il est possible de combattre Weylan et l’idée qu’il faut faire passer l’intérêt de l’ensemble du peuple avant les intérêts personnels.
    Le moteur de la décision n’est donc pas mauvais en soi (en tous cas au niveau conscient).

Pour découvrir les étapes suivantes, développer tout le potentiel de ton personnage et le mettre au service d’une intrigue puissante, télécharge la formation complète ici :
http://devenir-ecrivain.com/clients/signup/8t336tDR

Attention la promo se termine ce soir !

Crédit photo : Enot91