Qui est Adèle, l’héroïne de mon roman ?


Besoin de résultats rapides ?
➤ Téléchargez gratuitement ma formation Écrire des scènes captivantes
(valeur 97 Euros)

Un exemple pour le héros de votre roman
Comme je vous l’avez promis dans mon dernier article, voici la fiche-personnage de mon héroïne, Adèle.
 

Nom : Dulan

Prénom : Adélaïde => elle préfère qu’on l’appelle Adèle et c’est ainsi que tous font, sauf ses amis pour la taquiner, ses ennemis pour se moquer ou sa mère (elle a choisi ce prénom et s’y tient !).

Age : 17 ans ; elle est née un 1er janvier

Sexe : Féminin

Famille :

  • Fille unique d’Élisa et François, elle a dans le sang le mélange entre les terres du nord (d’où vient sa mère) et les terres du sud, pays de son père.
  • Ses grands-parents paternels sont décédés. Elle a entendu parler de ses grands parents De MacWall par Stéphan son cousin (il s’est rendu une unique fois au château) mais ne les a jamais rencontrés. En effet, depuis son mariage avec François, Élisa a rompu tous liens avec ses parents. Adèle sait simplement qu’il existe une querelle de famille depuis qu’Edgard De MacWall, le fils aîné de George De MacWall a hérité du château au détriment de ses trois frères.

Métier : Etudiante en 1ère ES, elle a choisi cette voie parce qu’elle la considérait comme la plus généraliste.

Lieu de vie :

  • Un petit village ensoleillé, non loin de la mer, à quelques kilomètres d’une grande ville, ce qui lui offre l’avantage de concilier les commodités de la vie urbaine avec son goût des promenades en pleine nature.
  • Elle habite chez ses parents, dans un petit pavillon, un T4 avec un jardin de 60m2. Son univers personnel reste sa chambre, savamment désorganisée et décorée de multiples objets fabriqués par son artiste de père.

Particularités physiques :
Visage

  • cheveux châtains plutôt clairs, mi-longs, dégradés : elle les aime en bataille et n’arrive jamais à les attacher, ils lui reviennent donc souvent dans la figure. Comme elle déteste aller chez le coiffeur, elle les coupe elle-même (Stéphan a tendance à dire qu’ils ne ressemblent à rien !)
  • yeux verts, légèrement en amande qu’elle ne maquille jamais
  • tout petit nez
  • une unique tâche rousse en forme de flamme derrière l’oreille droite

Corps

  • au contraire de sa mère, Adèle n’est pas très grande : 1m45. Comme elle n’est pas très attaché au port de talons, elle a du mal à ne pas être complexée par ce point
  • elle a une taille fine, quelques kilos en trop sur les hanches et les cuisses : elle a tendance à dire qu’elle s’aime de la tête à la taille puis des genoux aux pieds (elle aime ses pieds qui sont petits !)
  • une marque blanche en forme de goutte d’eau sur l’épaule gauche, heureusement dissimulée l’été par ses tee-shirts à larges manches

Vêtements

  • toujours vêtue en pantalon, ce qui lui laisse la liberté de ses mouvements, et de tee-shirts larges, Adèle ne s’intéresse pas à la façon dont elle s’habille et ne cherche pas à se mettre en valeur => cela provoque une grande incompréhension de la part de sa mère. Quant à sa grand-mère, une telle attitude l’indignera !
  • elle porte toujours des chapeaux, mais, au contraire de son père, en possède une collection variée. Il est d’ailleurs à noter qu’ils sont, la plupart du temps, choisis au hasard et en complet désaccord avec sa tenue du jour.

Traits de personnalité :

  • Adèle ne se sent pas complètement bien avec sa silhouette, elle préfère donc se cacher sous des airs de garçon manqué
  • fan de sport, en particulier l’équitation, passion partagée avec sa mère, le rock qu’elle pratique depuis l’enfance et la course à pieds en compagnie de son père
  • très volontaire, elle va au bout de toutes ses idées (opposition complète avec le caractère de son père) mais ne l’affiche pas forcément en public
  • elle n’est pas à l’aise en public, n’aime pas la foule ; elle préfère la solitude et a besoin de longues promenades solitaires pour réfléchir
  • elle a peu d’amis mais de vrais amis car elle déteste les faux semblants et a tendance à rejeter directement ceux qui portent des masques
  • Adèle a remarqué, dès son enfance, qu’elle pouvait faire des choses étranges, choses qui la différencient des autres (le feu ne la brûle pas, elle voit très clair dans le noir, peut respirer sous l’eau, etc.) mais qu’elle n’arrive pas forcément à maîtriser. Elle en garde le secret, même auprès de ses meilleurs amis, Stéphan et Camille. En particulier, elle évite les miroirs qui lui renvoie une image dans laquelle ses cheveux se teintent de bleu.
  • elle adore la lecture, les récits d’aventure, les mondes imaginaires mais aime également la culture, particulièrement l’art. Sur ce sujet, elle reçoit un large enseignement de la part de son père.

Accessoires :
ses chapeaux qui dissimulent à la fois la pagaille de sa chevelure et la couleur étrange qu’elle prend dans son reflet.

Relations les plus importantes pour le roman :
François, son père
Relation très terre à terre : ils font beaucoup de choses ensemble (course à pieds, cinéma, sorties au restaurant, au musée… ) Ils s’entendent sur leur goût pour la découverte du monde mais leur relation est limitée par l’amour fou que François voue à sa femme.
Élisa, sa mère
Relation limitée aux sorties à cheval dont sa mère est fan, et aux journaux intimes que celle-ci lui offre chaque année pour son anniversaire, et qu’elle ne remplit jamais. Sinon, autant dire qu’Adèle ne connaît pas sa mère. Elle soupçonne, à raison, que celle-ci n’avait jamais projeté d’avoir un enfant.
Stephan, son cousin
Cousin éloigné et meilleur ami d’Adèle, ils ont le même âge et sont dans le même lycée. Ils passent tout leur temps libre ensemble car ils sont tous les deux fans d’équitation. Au fil du temps, la présence de Stéphan a comblé le vide laissé par ses parents ; de même du côté de Stéphan. Malgré leur très profonde amitié, Adèle ne lui a pas révélé ses secrets.
Camille
Petite amie de Stéphan, devenue amie avec Adèle même si les deux filles ne se ressemblent aucunement. Elles rient aujourd’hui de leurs différences et se complètent au besoin.

Tics/ expressions :
Adèle appuie son index entre ses narines lorsqu’elle réfléchit.

Antécédents :

  • Adèle a passé toute sa vie dans le même village, au sud, au soleil. Elle n’a jamais rencontré ses grands-parents De MacWall avant le début de cette histoire.
  • Elle rêve souvent d’un grand cheval blanc qui vient et disparaît au moment où elle veut le toucher ou le suivre.

Objectif principal :
Comprendre ce qui s’est passé au château le soir du 23 décembre ! Qui donc parmi les invités du château (car le coupable est forcément l’un d’entre eux) a commit l’horrible meurtre ? Quelles sont ces querelles qui divisent la famille ? Les membres de la famille poursuivent-ils tous le même but ? Pour qui a été préparée la dernière chambre, celle dont la clé a disparu ?

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le sur les réseaux sociaux.

Crédit photo : Alain Bachellier

Share Button


Les commentaires sont désactivés. Pour poursuivre la discussion rendez-vous sur le forum ou la page facebook.