Nanowrimo, un défi positif mais pas entièrement satisfaisant !


Besoin de résultats rapides ?
➤ Téléchargez gratuitement ma formation Écrire des scènes captivantes
(valeur 97 Euros)

défi écriture
Au mois de Juillet dernier, j’ai relevé le défi proposé par Chris Baty, l’auteur de Ecrivez un roman en 30 jours.
Depuis la naissance de ma 3ème fille, en février, j’avais laissé mes projets d’écriture de côté et l’envie de reprendre était très présente. J’ai profité de la possibilité de s’inscrire sur le site du Nanowrimo avec d’autres candidats pour le même projet. En parallèle, j’ai aussi lu le livre de cet auteur.

3 points positifs à tirer de cette expérience

  • Les défis font du bien au moral ! Cela pousse à se dépasser, permet d’explorer ses limites et fait découvrir de nouvelles possibilités insoupçonnées pour qui reste assis confortablement dans ses habitudes. Je recommande à tous les écrivains de se lancer des défis de temps à autre. Que ce soient les jeux d’écriture, les concours ou d’autres choses encore, cela permet d’enrichir considérablement sa pratique de l’écriture et de progresser.
  • Encore une fois, j’ai constaté qu’écrire vite est la clé principale de la réussite. Testez et vous serez convaincu ! Le meilleur moyen de terminer est de ne pas prendre le risque d’oublier son projet, ne serait-ce qu’une semaine. Sans quoi, la démotivation et les contraintes extérieures guettent ! Se fixer un objectif en terme de nombre de mots et de délai global est obligatoire.
  • Le plus grand point positif de cette expérience est certainement le fait d’avoir un roman complet entre les mains au bout de 30 jours (voir moins !). C’est une découverte pour moi malgré mes plus de 20 années d’expérience dans le domaine de l’écriture. Je regrette de ne pas avoir compris plus tôt qu’un tel défi était réalisable. Cela permet d’envisager d’écrire non pas un roman chaque année mais plusieurs, de donner corps à des idées laissées de côté par manque de temps.

3 limites au Nanowrimo

  • La pression pour écrire est bien là durant toute la duré du défi ! On a tendance à être complètement obnubilé par les quelques 2000 mots à écrire chaque jour. On n’ose plus prendre un jour de repos et, pour quelqu’un qui n’a pas beaucoup d’expérience, il peut y avoir la tentation de finir par écrire simplement pour remplir des pages et assurer son quota journalier.
  • Ecrire sans se préparer en amont est possible. Mais cela signifie un énorme travail de correction par la suite. En effet, des idées surgissent en cours de route. Par manque de temps, on ne les analyse pas. On prend les choses comme elles viennent, on modifie sans réfléchir, au fil de l’inspiration. L’intrigue risque donc de manquer de force et les personnages de profondeur. Bien entendu, rien n’est irréversible. Il faut simplement avoir la possibilité et l’envie de passer deux fois plus de temps à réécrire son roman.
  • Ecrire un roman en 1 mois, c’est consacrer énormément d’énergie à ce travail. Lorsqu’on écrit la dernière phrase, il y a donc un gros soulagement. Le risque, c’est d’être essoufflé et de ne pas avoir l’énergie de se lancer ensuite dans la révision du texte. Or, un projet laissé de côté, c’est un projet qui risque de finir par prendre la poussière au fond d’un tiroir.

3 clés supplémentaires pour écrire un roman rapidement

  • Planifier l’intrigue de son roman, travailler le contexte et les personnages avant la rédaction est le meilleur moyen de prendre confiance en soi. Si vous le faites, vous serez capable d’évaluer la pertinence de votre projet. Vous pourrez également compléter vos idées, connaître les étapes clés de votre récit et éviter davantage le syndrome de la page blanche. Planifier ne veut pas forcément dire s’arrêter des mois entiers sur la construction de l’histoire. Vous pouvez, en quelques jours ou quelques semaines avoir tout le matériel nécessaire et vous lancer sereinement dans la rédaction de votre roman.
  • Faites-vous confiance. Le cerveau humain est programmé pour imaginer des situations compliquées, faire surgir des personnages étonnants, découvrir des solutions insoupçonnées. Vous êtes capable de concevoir un roman et de l’écrire jusqu’au bout. Se laisser surprendre par ses personnages et les péripéties qu’ils traversent est une sensation extraordinaire !
  • Au moment de la rédaction, focalisez-vous sur ce qui est essentiel. S’il vous manque des détails pour compléter une description ou assurer la vraisemblance d’une situation, pas de panique : notez ce que vous devez chercher de façon à vous en souvenir et poursuivez votre rédaction sans vous en préoccuper.

Si vous voulez aller plus loin, je vous guide pas à pas dans ma formation : Le plan complet pour écrire un roman en 3 mois. Vous y découvrirez toutes les astuces pour arriver rapidement au bout de votre projet d’écriture.

Crédit photo : Osbern

Share Button


Les commentaires sont désactivés. Pour poursuivre la discussion rendez-vous sur le forum ou la page facebook.