Les différents types d’incipit


Besoin de résultats rapides ?
➤ Téléchargez gratuitement ma formation Écrire des scènes captivantes
(valeur 97 Euros)

Aujourd’hui, je veux te donner
4 types d’incipit parmi lesquels
tu pourras choisir celui qui convient
le mieux à ton roman.

En effet, il y a plusieurs façons de commencer
et tu peux trouver des avantages à chacune.

1/ L’incipit statique

Il s’agit souvent d’une description d’un lieu
ou d’un personnage du roman.
Il pose le cadre dans lequel va se dérouler l’action.

Avantage : le lecteur imagine avec précision
le contexte dans lequel il entre.

Inconvénient : le rythme qui est en général lent
peut ennuyer le lecteur.

Il faut y insérer du mystère ou des éléments surprenants
capables de piquer la curiosité du lecteur
et de lui donner envie de continuer l’histoire.

2/ L’incipit dynamique

C’est celui qu’on nomme aussi « in medias res ».
On commence en plongeant directement le lecteur
au coeur de l’action.

Avantage : Il n’y a pas mieux pour donner du rythme à ton récit
et accrocher l’attention de ton lecteur.

Inconvénient : le lecteur ne sait pas tout de ce qui se passe,
il le découvre au fur et à mesure de la scène,
en suivant l’action. Il faut donc choisir les bonnes informations
pour qu’il puisse comprendre ce qu’il lit.

3/ L’incipit progressif

C’est un mélange entre l’incipit statique et l’incipit dynamique.
Il donne quelques informations essentielles au lecteur
puis le projette dans l’action.

Avantage : C’est une entrée un peu plus en douceur que l’incipit dynamique
qui permet de préparer le lecteur à l’action.

Inconvénient : Attention à bien doser les informations données
pour conserver de la surprise et du mystère.
Et à bien équilibrer les deux parties.

4/ L’incipit suspensif

Il se situe entre l’incipit statique et l’incipit progressif.
Il donne très peu d’informations au lecteur.
Son but est surtout de le surprendre.

Avantage : Il donne envie au lecteur de poursuivre
par son côté original et/ou mystérieux.

Inconvénient : Attention à ce que le côté déroutant ne rende
pas l’incipit incompréhensible par le lecteur
sans quoi tout l’effet sera annulé.

Cette semaine retrouve tous mes conseils
pour écrire le début de ton roman
dans ma formation :
« Créez un incipit explosif en 2h ».

Clique ici pour y accéder :
http://devenir-ecrivain.com/creez-un-incipit-explosif-en-2h/

Tu peux encore avoir la formation
à tarif promotionnel aujourd’hui.

Mais tu peux aussi avoir un plan
encore plus avantageux
avec le Pass Écrivain.

Pour 19 euros par mois,
tu recevras une nouvelle formation
Devenir Écrivain chaque semaine
(soit moins de 5 euros la formation).

Cet abonnement est sans engagement.
Tu peux te désinscrire quand tu veux
dans ton espace ou en m’envoyant un email.

Avec le Pass, tu bénéficieras de tous mes conseils
pour un prix modique et tu progresseras
de façon significative si tu les mets en pratique.

Ces formations sont des formations audio
accompagnées d’une fiche au format PDF
qui reprend les points clés
et les exercices à faire pour avancer.

Voici un exemple des formations
que tu recevras le premier mois :

– Créez un incipit explosif en 2h.

– Le plan à recopier cette semaine pour en finir définitivement avec la page blanche.

– Corriger son roman sans se prendre la tête.

– La méthode à suivre pour créer des personnages inoubliables

– De l’incipit au climax, comment construire un plan de scénario qui scotche le lecteur

Clique ici pour accéder au Pass :
https://devenir-ecrivain.systeme.io/creez-un-incipit-explosif-en-2h

À toi de jouer,
tu as toutes les clés en main
pour réussir !

Rébecca

Ce post a d’abord été envoyé par email à ma liste de contacts, pour recevoir un email plein d’astuces chaque jour, tu peux t’inscrire ici : https://devenir-ecrivain.systeme.io/email-quotidien

Share Button


Les commentaires sont désactivés. Pour poursuivre la discussion rendez-vous sur le forum ou la page facebook.