La règle indispensable pour réussir à écrire ton roman


Besoin de résultats rapides ?
➤ Téléchargez gratuitement ma formation Écrire des scènes captivantes
(valeur 97 Euros)

écrire un roman
Hier, Océane m’a écrit pour me demander :

« Je n’arrive pas à me fixer sur une idée et donc comme je change toujours l’histoire de mon roman, je n’arrive pas à l’écrire. Auriez-vous un conseil à me donner svp ? »

La première chose que j’ai envie de te dire si tu es toi aussi dans ce cas, c’est :
ne t’inquiète pas, tu n’es pas seul !

C’est un problème que rencontrent de très nombreux écrivains amateurs, et c’est normal.

C’est normal parce que :

  • tu veux écrire le meilleur pour tes lecteurs et ça te fait douter dans le choix de tes idées.
  • tu as de très nombreuses idées, assez pour remplir plusieurs histoires et c’est compliqué de restreindre ta créativité.

Ceci étant, c’est vrai aussi que si tu te laisses vaincre par ce problème, tu n’arriveras jamais au bout de ton roman.

Alors, comment faire ?

Fixe-toi des limites ! C’est impératif.

  • 1- La première limite à te fixer, c’est la taille de ton récit.

    Ne pars pas avec l’idée d’écrire une saga de 6 tomes alors que tu n’as jamais mis le point final à aucun roman !

    Pourquoi ne pas tester l’écriture d’une nouvelle ?

    Ça te permettra de mettre un point final rapidement à un premier récit qui te donnera la confiance nécessaire pour écrire un texte plus long ensuite.

    Si tu ne sais pas comment faire, regarde ici : 
    http://devenir-ecrivain.com/ecrivez-votre-premiere-nouvelle/

  • 2- La seconde limite à te fixer, c’est celle de la structure de ton récit.

    Ne pars pas au hasard dans la rédaction de ton histoire.

    La phase de recherche et d’organisation de tes idées est là pour te permettre de changer d’avis autant de fois que tu le souhaites.

    Pour tester différentes possibilités dans ton esprit et définir celle qui fonctionne le mieux.

    ​​​​​​​Et un fil rouge t’aidera à rester focalisé sur ton récit une fois la rédaction commencée.

  • 3- La troisième limite à te fixer est celle du temps.

    Fixe-toi une date limite à laquelle tu vas commencer la rédaction de ton roman quoiqu’il arrive.

    Avant cette date, il te faudra faire des choix définitifs.

    Dis-toi qu’il n’y a pas de bonne ou de mauvaise idées en soi.
    Ce qui importe, c’est que tu apprennes à organiser et développer ces idées et à les transmettre de la bonne manière à ton lecteur.

    Choisis donc l’idée principale qui te passionne le plus.
    Et note les autres pour ne pas les oublier et pouvoir y revenir plus tard.

Crois-moi, mieux vaut prendre le risque d’écrire un récit un peu moins perfectionné (mais qui te permettra de t’entraîner, de progresser et t’apportera la satisfaction d’une oeuvre terminée) plutôt que de tourner en rond pendant des années sans jamais prendre de décision.

Tu n’iras nulle part si tu ne te fixes pas de limite.

Alors, fonce et fais des choix !

Ingrédient supplémentaire à mettre de ton côté : un peu de confiance en toi !

Pour t’aider à dépasser tes doutes et à aller au bout de ton projet d’écriture, j’ai créé 9 exercices simples que tu peux retrouver ici :
https://devenir-ecrivain.systeme.io/059fe387?token=EC-57F067478F2209117

Attention, c’est le dernier jour pour avoir la formation en promotion (et les bonus qui l’accompagnent).

Tu as les cartes pour arriver au bout de ton livre, utilise-les !