Jeu d’écriture 34 : Suspens, suspens !


Besoin de résultats rapides ?
➤ Téléchargez gratuitement ma formation Écrire des scènes captivantes
(valeur 97 Euros)

jeu d'écriture : suspensVous connaissez certainement le logorallye, ce jeu d’écriture qui demande d’intégrer une liste de mots imposés dans un texte, mais connaissez-vous le logorallye à suspens ?

Le principe reste le même que le logorallye : 7 mots à placer de façon cohérente dans un texte de votre choix. La différence est qu’avec le logorallye à suspens, vous ne connaissez pas les mots d’avance. Vous tirez un mot toutes les 2-3 phrases environ et vous êtes tenu de lui trouver rapidement une place dans votre histoire.

Je me suis prêtée au jeu tout en m’imposant, une fois de plus, la réécriture de la fable « Le corbeau et le renard » de Jean de La Fontaine.

C’est mon mari qui a été chargé de me trouver 8 mots et de les écrire sur des papiers qu’il a placé dans une corbeille. Il a été plutôt… exigent dans le choix des mots. Les voici dans l’ordre où je les ai tirés :

– Ecbatane (ville de l’Antiquité)
– viager
– forensique
– transubstantiation
– rustre
– dévergondé
– zloty
– ornithorynque

Je précise que j’ai complètement respecté les règles du jeu et écrit le texte au fur et à mesure. Voici donc ma version de la fable :

Histoire antique

Maître Corbeau, sur une ruine d’Ecbatane perché,
Tenait en son bec un fromage.
Maître Renard, qui vivait de viager
Se promenait dans les parages.
Par l’odeur alléché,
L’animal aperçu là l’occasion d’un nouveau forfait
Et sans peur des retombées forensiques,
Il se lança dans un discours peu académique :
« Eh Bonjour ! Maître Corbeau. Que vous êtes royal,
Que vous me semblez sage !
Derrière votre air bestial
On jurerait reconnaître Astyage.
N’y-at-il point eu transsubstantiation ?
Ou peut-être réincarnation ?
Sans mentir, si votre ramage
Est moins rustre que votre plumage,
Vous êtes le plus puissant roi de ces parages ! »
A ses mots, le Corbeau ne se sent pas de joie.
Lui qui mène une vie dévergondée,
Etre comparé à un grand roi ?
Pour montrer sa belle voix,
Il ouvre un large bec, laisse tomber sa proie.
Le Renard s’en saisit et dit :
« Un fromage sans payer un seul zloty !
Monsieur, je vous remercie pour ce casse-croûte
Vous saurez désormais que tout flatteur vit aux dépends de celui qui l’écoute,
Qu’il soit corbeau, serpent ou ornithorynque. »
Le corbeau, frappé de ce constat logique
Jura, mais un peu tard qu’on ne l’y prendrait plus !

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le sur les réseaux sociaux.

Crédit photo : Christophe

Share Button


Les commentaires sont désactivés. Pour poursuivre la discussion rendez-vous sur le forum ou la page facebook.