Je n’ai pas peur mais…


Besoin de résultats rapides ?
➤ Téléchargez gratuitement ma formation Écrire des scènes captivantes
(valeur 97 Euros)

Dehors, c’est la révolution.

Il est 16h, je suis dans mon café préféré.

Je viens de boire un macchiato nappé de chantilly,

d’écrire quelques mots dans mon journal.

Ça pourrait être un après-midi normal sauf que

les deux portes du café sont fermées avec de grosses grilles

et je suis cantonnée à l’intérieur.

Derrière les fenêtres, je vois des gens courir, 

j’entends des cris, de plus en plus proches,

il y a de la fumée, des grenades lacrymogènes. 

Ça sent bizarre.

Ça pète régulièrement. 

Des gilets jaunes se promènent au milieu de tout ça et par moment je me demande ce que je fais là.

Je n’ai pas peur, mais la situation est un peu étrange

et je me dis : c’est un moment unique pour prendre plein d’idées et écrire ! 

Mon cerveau tourne à plein régime. 

Quelle que soit la situation dans laquelle tu te trouves, as-tu cette petite voix en toi qui te parle d’écriture ? 

Est-ce que tu regardes le monde avec un regard d’écrivain ?

Est-ce que tu commences à écrire dans ta tête, quelles que soient les circonstances ?

J’ai très souvent ce double regard : la réalité, l’imaginaire, qui s’entremêlent

et cette question qui revient : et si ? 

Et si soudain des casseurs venaient s’en prendre aux vitres du café ?

Et si je me faisais attaquer ? 

Et si tout dégénérait vraiment ? 

Et voilà que je commence à écrire mille débuts d’histoires. 

Quand j’avais 15 ans, j’ai fait un séminaire d’écriture.

Je me souviens que l’écrivain qui était là nous avait dit :

Tu sais que tu es écrivain quand tu as ce double regard,

cette question « et si » qui revient constamment

et ces mots et ces images qui tournent dans ta tête.

Es-tu un écrivain ?

Est-ce que toi aussi tu te poses ces questions à longueur de journée ?

Saisis les idées qui sont autour de toi.

et écris ! 

Quand tu les prends dans ton quotidien, les idées ont bien plus de saveur

elles paraîtront bien plus plausibles aux yeux du lecteur. 

Et ce sera bien plus facile pour toi de les exploiter. 

Je te laisse, je vais tenter de rentrer chez moi 😉

À demain,

Rébecca

P.S

Pour aller plus loin, va lire mon article, Comment trouver des idées qui cartonnent pour votre roman : http://devenir-ecrivain.com/comment-trouver-des-idees-qui-cartonnent-pour-votre-roman/ 

Share Button