Halte à la page blanche !


Besoin de résultats rapides ?
➤ Téléchargez gratuitement ma formation Écrire des scènes captivantes
(valeur 97 Euros)

comment retrouver l'inspiration
Le syndrome de la page blanche vous angoisse ? Voici 20 conseils pour vous aider à surmonter votre peur du vide. A tester sans modération !

  • 1- Faites-vous plaisir !
    Ecrivez des scènes ou des passages qui vous plaisent même s’ils n’ont pas de lien entre eux : ne restez surtout pas obnubilé par le passage que vous n’arrivez pas à écrire. Sautez tout simplement la scène pour reprendre plus loin.
  • 2- Laissez de côté votre roman pour une courte période.
    Fixez-vous un délai de quelques jours pour retrouver l’inspiration qui vous manque. Attention à déterminer à l’avance le moment où vous reprendrez votre manuscrit. Si vous ne le faites pas, il risque de dormir indéfiniment au fond de votre placard. Pendant ces quelques jours, écrivez d’autres textes : écrits furtifs, poèmes, définitions loufoques d’un mot inconnu du dictionnaire, récit court selon l’humeur, journal, etc.
  • 3- Variez les supports utilisés
    Parfois, on a simplement besoin de voir une feuille d’une autre couleur ! Soyez créatifs dans le choix de vos supports. Pourquoi ne pas écrire quelques phrases sur le tableau « liste de courses » de la cuisine ? Ou profiter de ce moment de « panne de mots » pour acheter un joli carnet dans lequel écrire la scène qui pose problème ? Si vous préférez des feuilles volantes, une page d’ordinateur ou le mur de votre salon, libre à vous !
  • 4- Variez les lieux dans lesquels vous écrivez
    Parfois, j’aime aller m’asseoir dans un café pour écrire. Etre au milieu d’inconnus dans une autre ambiance m’aide à me concentrer sur ce que j’écris. N’hésitez pas à griffonner quelques mots dans la salle d’attente du médecin, lors d’une promenade en forêt ou d’un dîner solo devant une pizza. Au besoin, décrivez simplement la scène que vous êtes en train de vivre. L’essentiel est de s’entraîner à écrire.
  • 5- Cherchez des prétextes pour commencer à écrire
    Les premières phrases sont souvent les plus difficiles à écrire. Trouvez n’importe quel prétexte pour commencer ! Utilisez par exemple les jeux d’écriture de mon coaching, demandez à un ami de vous donner une première phrase, prenez un mot au hasard dans le dictionnaire et demandez-vous comment l’intégrer dans le prochain paragraphe de votre roman, etc.
  • 6- Sachez que l’inspiration est aussi une affaire de travail
    Si certains jours, les mots coulent d’eux-mêmes ou presque, d’autres jours, c’est plus compliqué. Il faut parfois s’armer de persévérance, continuer à chercher, écrire même si on bute sur chaque phrase pour que, d’un seul coup, la solution que l’on cherche s’offre à nous. Ne vous découragez pas, persévérez !
  • 7- Relisez des extraits de livres que vous aimez
    On peut tous citer des romans que l’on relie sans cesse et qui nous inspire pour nos propres écrits. Lorsque vous êtes bloqués, pensez à vous replonger dans ces ambiances qui ont allumées en vous l’envie d’écrire.
  • 8- Retravaillez une partie clé de votre roman
    Vous ne savez pas comment poursuivre votre roman ? Prenez le temps de corriger une partie déjà rédigée que vous aimez particulièrement. Travailler vos textes vous aidera à rester concentrer sur le travail en cours et vous donnera de nouvelles idées.
  • 9- Ne restez pas seul avec votre roman
    Profitez de votre page blanche pour parler de votre projet avec des personnes de confiance. vous pouvez aussi leur lire des extraits et leur demander leur avis. Ces personnes pourraient bien trouver la clé qu’il vous manque pour poursuivre votre texte.
  • 10- Retravaillez un ou des éléments de votre histoire
    Prenez le temps de revoir le plan de votre intrigue, le caractère d’un personnage, l’ambiance d’un lieu, etc. N’ayez pas peur de faire du tri dans ce que vous aviez prévu ou écrit. Parfois, lorsqu’on bloque, c’est que l’on n’a pas pris la bonne direction. Il faut retourner un peu sur ses pas pour retrouver son chemin.
  • 11- Donnez-vous du temps
    Ne stressez pas. Dites-vous que la page blanche n’est qu’un état temporaire. La situation va finir par se débloquer. Il ne faut pas être pressé mais ne pas rester passif non plus.
  • 12- Réévaluez votre but final
    Ne surestimez pas vos capacités, ne visez pas trop grand. Ne prenez pas comme un échec le passage d’un roman de 1000 pages à une nouvelle de 30 pages. L’essentiel est de terminer.
  • 13- Faites la chasse au désir de perfection
    Si vous vous interrogez sur la pertinence de chaque mot que vous écrivez, vous aurez l’impression d’un travail fastidieux et vous vous arrêterez rapidement. Libérerez votre plume, autorisez-vous les mots boiteux -au moins dans un premier temps-.
  • 14- Ecrivez régulièrement
    Plus vous écrirez, plus écrire sera facile. Ecrivez tous les jours cinq minutes même si c’est pour ne rien dire ou si cela n’a rien à voir avec votre projet en cours.
  • 15- Ayez confiance en vous
    Vous pouvez y arriver ! Pour cela fixez-vous des objectifs réguliers et atteignables (écrire 10 lignes tous les jours même si elles ne sont pas parfaites).
  • 16- Parlez avec des passionnés et des écrivains confirmés
    Pour cela, vous pouvez chercher un coach littéraire, un ami écrivain, etc. ou, plus simplement, aller faire un tour sur les forums consacrés à l’écriture.
  • 17- Coupez toutes les sources de distractions lorsque vous vous mettez à écrire
    Parfois la page blanche ou le manque d’inspiration vient simplement du fait que vous êtes interrompu toutes les 10 secondes. Coupez internet, votre téléphone, la télévision, etc. et concentrez-vous sur ce que vous faites.
  • 18- Travaillez en amont de la rédaction
    Faites des recherches docs, trouvez des photos qui vous inspire, dessinez le plan de votre monde, réalisez un schéma, écoutez la musique clé de l’une de vos scènes, etc. En bref, trouvez le moyen de travailler quand même à votre oeuvre en attendant que les mots reviennent.
  • 19- Réfléchissez au pourquoi de la page blanche
    Il se peut que vous soyez très fatigué ce jour-là ou que vos pensées soient prises par un événement familial, que vous n’ayez pas assez d’informations techniques pour écrire votre scène, que vous vous ennuyez dans votre roman, etc. Trouvez la cause principale de la page blanche vous aidera à y remédier.
  • 20- Changez de genre littéraire ou de focalisation
    Vous écrivez habituellement à la 3ème personne du singulier en utilisant la focalisation externe ? Pourquoi ne pas écrire la scène qui vous bloque sous forme d’une lettre que votre héros envoie à son meilleur ami ? Même si ce n’est pas la version définitive que vous conserverez dans votre roman, cet exercice vous aidera à avoir d’autres perspectives et à reprendre la rédaction.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le sur les réseaux sociaux.

Crédit photo : Pionites melanocephalus

Share Button


Les commentaires sont désactivés. Pour poursuivre la discussion rendez-vous sur le forum ou la page facebook.