Ecrire une pièce de théâtre 2


Besoin de résultats rapides ?
➤ Téléchargez gratuitement ma formation Écrire des scènes captivantes
(valeur 97 Euros)

Ecrire une pièce de théâtre
Il y a quelques semaines, j’ai partagé avec vous un premier article sur comment écrire une pièce de théâtre.
Je vous propose aujourd’hui de poursuivre la série en vous parlant plus en détails des caractéristiques du texte théâtral.

Spécificité du texte théâtral

J’aimerais commencer cet article en rappelant l’une des spécificités du texte théâtral que vous devez garder à l’esprit lorsque vous travaillez vos propres pièces.

Au théâtre, TOUT PASSE PAR LE DIALOGUE. Celui-ci doit :

  • Donner l’avis, les messages de l’auteur en veillant à rester dans la vraisemblance.
  • Décrire les personnages et les rapports qu’ils entretiennent.
  • Expliquer ce qui se passe en dehors de la scène et qui n’est pas joué devant le spectateur.
  • Verbaliser les sentiments des personnages, leurs idées, leurs réflexions.

Présentation d’une pièce de théâtre

Vous le savez, un texte de théâtre se reconnaît au premier coup d’oeil. Voici quelques règles de présentation :

  • Une pièce de théâtre est divisée en plusieurs ACTES. Par exemple, la tragédie classique en comporte 5.
  • Les actes sont eux-mêmes divisés en plusieurs SCENES. Un changement de scène s’effectue lors de l’entrée ou de la sortie d’un personnage.
  • Les NOMS des personnages sont écrits en MAJUSULES avant chacune de leurs répliques. Il n’y a donc ni tirets, ni guillemets, ni verbes de dialogue.
  • Les DIDASCALIES sont les phrases écrites en italiques et entre parenthèses qui accompagnent certaines répliques. Elles sont courtes et donnent des renseignements sur la mise en scène (décors, déplacement des personnages, ton, etc.).

Petit lexique à propos du théâtre

Le texte théâtral étant un genre littéraire spécifique, il convient d’utiliser un lexique particulier. Vous trouverez ci-dessous le vocabulaire principal dont vous aurez besoin.

  • Les REPLIQUES sont les dialogues des personnages entre eux.
  • On parle de MONOLOGUE lorsqu’un personnage s’exprime seul sur la scène. Il y a des monologues très connus comme celui de Figaro dans Le mariage de Figaro de Beaumarchais.
  • Un personnage fait un APARTE lorsqu’il ne parle que pour lui.
  • Les FIGURANTS sont les personnages qui se trouvent sur scène mais ne parlent pas.
  • Une TiRADE est une longue réplique.
  • La STICHOMYTIE est l’inverse de la tirade. Il s’agit d’une succession de courtes répliques qui produisent un effet de rapidité. Souvent, une partie des mots d’une réplique est répétée dans la suivante.

Organisation de l’intrigue dans la pièce de théâtre

Une pièce de théâtre est divisée en trois grands moments. Les voici :

  • L’EXPOSITION : elle permet de présenter les différents personnages ainsi que les enjeux de l’intrigue. Elle commence tout de suite à la première scène et s’arrête au maximum à la fin du premier acte.
  • Le NOEUD de l’intrigue : à savoir l’ensemble des événements qui vont survenir au cours de la pièce et qui préparent le dénouement. L’intrigue peut mettre au jour des quiproquos, des coups de théâtre (renversement de situation), des dilemmes et divers obstacles que devront surmonter les personnages.
  • Le DENOUEMENT : c’est le résultat de l’action, la dernière péripétie ou le moment où il ne subsiste aucun obstacle. Le dénouement doit être rapide et donner au lecteur/spectateur des informations sur le sort des différents personnages.

Les règles d’unité dans le théâtre classique

Je ne peux clôturer cet article sans un dernier mot à propos des règles d’unité présentes dans le théâtre classique. Ces règles d’unité visent à mieux plonger le spectateur dans l’action en limitant les différences entre ce qui est joué et ce que vit le spectateur.

  • UNITE D’ACTION : il s’agit de rester fixé sur l’intrigue principale en limitant les intrigues secondaires.
  • UNITE DE LIEU : l’ensemble de la pièce se déroule dans un même lieu. Celui-ci est choisi en fonction de la facilité de circulation des personnages. Il peut donc s’agir de l’entrée d’une maison, d’une salle d’un palais, de la place d’une ville, etc.
  • UNITE DE TEMPS : la pièce se déroule en 24h maximum.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le sur les réseaux sociaux.

Crédit photo : http://www.photo-libre.fr/

Share Button


Les commentaires sont désactivés. Pour poursuivre la discussion rendez-vous sur le forum ou la page facebook.