Ecrire un roman en 6 mois : le défi, bilan 9


Besoin de résultats rapides ?
➤ Téléchargez gratuitement ma formation Écrire des scènes captivantes
(valeur 97 Euros)

écrire un roman d'aventure qui se passe dans un château 

Comme je vous le disais dans le précédent article de bilan, je n’ai pas abandonné mon défi ! Les plannings affichés sur le mur de mon salon me le rappellent sans cesse, de même que ce petit coin de mon esprit qui voyage déjà dans le monde que je crée. Voici donc un nouvel article pour vous tenir informé de l’avancée de mes travaux.

Temps passé :

Je pense avoir consacré environ 4h à mon défi depuis le dernier bilan.

Méthode et outils d’écriture :

Après le travail sur le plan global de mon roman, je me suis intéressée au plan détaillé. Il s’agissait pour moi de reprendre chaque partie de l’histoire et de noter plus concrètement ce qu’elles allaient contenir. C’est un travail de longue haleine mais un travail essentiel dans le cas d’une enquête. Comme je vous l’avais dit dans mon précédent article, je me suis occupée des plannings de chacun de mes personnages. Pour rappel, mon histoire va se dérouler dans un château perdu dans un coin de l’Écosse. Dix-huit personnages d’une même famille vont s’y retrouver. L’agencement de tous ces plannings n’est donc pas une mince affaire. Voici comment j’ai procédé pour cette étape :

  • J’aurai pu commencer par noter l’heure du meurtre et remonter le temps. Cependant, je n’avais pour celle-ci qu’une idée approximative. J’ai donc choisi de m’intéresser en premier lieu à l’ensemble des plannings pour la première partie de la soirée du meurtre.
  • Ensuite, je me suis occupée du planning du meurtrier. Comme chacun des emplois du temps est affiché, j’ai pu les remplir au fur et à mesure des correspondances. Ainsi, certaines choses se sont imposées d’elles-mêmes, d’autres ont dû être adaptées par rapport à mon idée première.
  • En parallèle de l’emploi du temps du meurtrier, j’ai beaucoup travaillé celui de la victime.
  • Après cela, j’ai complété les autres plannings en veillant à ce que chacun des personnages ait des éléments qui lui permettent, soit de connaître une partie du mystère, soit d’être conduit sur une fausse piste.
  • Enfin, j’ai travaillé sur la deuxième partie de soirée, moment où va se produire le meurtre.

Difficultés et réussites :

  • Faire se coordonner l’ensemble des emplois du temps de façon à ce qu’il y ait à la fois des fausses pistes et des révélations n’a pas été facile, d’autant plus que les personnages sont nombreux, les objectifs de chacun très divers.
  • La longueur et la nécessité du détail dans ce travail peuvent être des contraintes. Cependant, je me rends compte qu’une fois cette étape terminée, je n’aurai plus qu’à écrire… presque sans réfléchir !
  • Travailler tous ces emplois du temps m’a permis de m’approprier les différents personnages et de mieux les connaître. J’ai également pu réajuster certains caractères en fonction des besoins du roman.
  • J’ai eu la surprise (qui, me connaissant n’aurait pas du me surprendre !) de découvrir un meurtrier imprévu ! Je m’explique : en travaillant le déroulement de la soirée en rapport avec les objectifs de mes personnages, je me suis rendue compte que le meurtrier que j’avais choisi au départ n’était pas le plus approprié, bien qu’il ait un mobile. Les événements se mettant en place, un autre que lui était tout désigné pour le remplacer ! Comme quoi, il faut se laisser guider et ne pas hésiter à faire des modifications !

Ce que je vous livre de mon roman :

Voici ci-dessous quelques événements qui auront de l’importance dans le déroulement de la première partie de soirée. Pour vous aider quant à l’identité des personnages, n’hésitez pas à vous reporter au troisième bilan de mon défi. Vous y retrouverez l’arbre généalogique de la famille De MacWall.

  • 13h30 : promenade quotidienne d’Edgard dans le parc du château, il passe par le cimetière familial.
  • 16h : visite orageuse de Nicole à Jondra.
  • 16h30 : Quentin ment à sa femme en prétextant devoir passer un appel pour son travail.
  • 16h45 : François a en main l’arme du crime.
  • 17h : Robin, le jardinier donne un paquet à Élisa.
  • 17h45 : Daniella, la femme de chambre, est témoin de l’apparition d’un cheval dans le parc du château.
  • 18h30 : Bertrand tombe, par hasard, sur un important document de famille.
  • 18h45 : Patricia découvre la clé de la pièce secrète, dissimulée dans le kiosque du terrain de golf.
  • 19h : Adèle aperçoit un étrange chemin de lumière sur la mer.
  • 19h30 : Élisa trouve, dans sa chambre, un billet anonyme, lui fixant rendez-vous dans le petit salon à minuit trente.
  • 20h30 : Après plusieurs heures de retard, Katleen et Thibault arrivent au château.

Le travail à faire ensuite :

Cette semaine, je poursuis le travail de réflexion sur le plan détaillé de mon roman, cette fois sur la journée qui suit le meurtre.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le sur les réseaux sociaux.

Crédit photo : ecololo

Share Button


Les commentaires sont désactivés. Pour poursuivre la discussion rendez-vous sur le forum ou la page facebook.