Découvrez les 3 secrets pour devenir un auteur à succès


Besoin de résultats rapides ?
➤ Téléchargez gratuitement ma formation Écrire des scènes captivantes
(valeur 97 Euros)

3 secrets pour devenir auteur à succès
Depuis l’âge de 3 ans, 6 mois et 4 jours, vous dévorez les livres de la bibliothèque, vous adorez vous plonger dans différents univers depuis la petite sirène jusqu’à la madeleine de Proust, vous avez vibré au rythme des mots et un jour une idée vous est venue : « Pourquoi ne pas écrire moi-même une histoire ? Pourquoi ne deviendrais-je pas écrivain ? »
Découvrez dans cet article les 3 secrets de la réussite !
 

Le travail de l’écrivain

Pour l’écrivain, le premier ingrédient de réussite est, bien entendu, le travail. On ne peut obtenir un bon roman sans efforts. Le travail de l’écrivain est :

  • Un travail qui demande des sacrifices : si vous voulez écrire, vous devez être prêt à faire des sacrifices comme enlever certaines choses de votre planning pour dégager du temps pour écrire, ou encore passer des heures à réfléchir pour construire votre intrigue, vos personnages, votre décor.
  •  

  • Un travail qui demande des efforts : comme j’aimerais que se pose sur mon épaule une petite muse prête à me dicter les phrases ! Cependant, écrire, ce n’est pas observer avec délectation les mots qui coulent au bout de la plume. Attention, je ne dis pas que l’inspiration n’existe pas. J’ai parfois des histoires qui se déroule d’un bout à l’autre dans mon esprit. « Voir » l’intrigue est une chose, la mettre en mots pour la rendre captivante en est une autre.
     
  • Un travail qui demande un investissement dans le temps : le travail d’écrivain est une épreuve d’endurance ! Il y aura des jours de découragement, des jours d’exaltation, des jours de doute, mais si vous êtes patient et que vous procédez avec méthode (en suivant par exemple les différentes étapes pour écrire un roman) alors, vous réussirez !
  •  

  • Le travail d’écrivain est une épreuve solitaire : vous ne partagerez jamais en totalité vos réflexions avec votre entourage.
    Lorsque j’écris un roman de fantasy, il y a toujours beaucoup plus de détails dans mon esprit que ce que je livre par écrit. Cependant, j’ai pu me rendre compte, à de nombreuses reprises, de l’importance de partager certaines étapes avec quelqu’un. Un regard extérieur me permet de prendre de la distance par rapport à mon texte et de me recentrer sur ce qui est important. N’hésitez donc pas à ouvrir de temps à autre les portes de votre univers !

Le talent pour écrire

Le travail ne suffit pas : il faut également du talent !
Lors de mes années à la fac, j’ai pu observer de nombreux étudiants qui mettaient tous leurs efforts dans la réalisation de commentaires littéraires qui n’obtenaient pas même la moyenne. Autre exemple : j’aime les mathématiques. Pourtant, le moindre petit exercice me demande un énorme effort de concentration. D’autres que moi trouveraient la solution en un instant.

Il faut donc du talent ! Cette constatation faite, vous vous demandez sans doute comment savoir si vous avez du talent. La réponse est toute simple : vos lecteurs vous le diront. Voici quelques conseils à suivre :

  • Le talent découle d’une passion. Une passion a, par définition, du mal à rester cachée : premièrement, n’hésitez pas à soumettre vos textes à un public !
  •  

  • Votre famille et vos amis sont là pour vous soutenir. Ils auront du mal à être de bons critiques : trouvez des personnes capables de vous dire réellement ce qu’elles pensent de vos textes.
  •  

  • Tout écrivain suit une progression : ne vous découragez pas aux premières critiques négatives. Au contraire, battez-vous pour vous améliorer. Ne pas réussir un texte, voire même un roman, ne signifie pas que vous n’ayez pas de talent.
  •  

  • N’hésitez pas à explorer différents genres littéraires. Vous trouverez ainsi celui avec lequel vous êtes le plus à l’aise.
  •  

  • Variez le type de public auquel vous soumettez vos textes : tout le monde n’a pas le même regard ou les mêmes goûts. Demandez donc des avis différents.
  •  

  • Participer à des jeux d’écriture ou à des concours vous aidera également à découvrir si vous avez du talent et vous permettra de progresser.

En résumé, toutes les occasions sont bonnes pour présenter vos textes à un public.

La chance !

Le troisième ingrédient de la réussite pour l’écrivain est la chance. Vous pouvez avoir du talent, innover, écrire parfaitement, travailler des jours durant sans relâche… et ne pas réussir. Le public est roi, c’est lui qui choisit et ses motivations sont parfois difficilement compréhensibles.

Prenons un exemple dans un tout autre domaine que celui de la littérature : Sophie la girafe ! Aujourd’hui en France, il se vend plus de girafes qu’il n’y a de naissances ! Pourquoi un tel engouement pour ce jouet ? Pourquoi cette girafe et pas l’éléphant rose vendu à côté ? Tout simplement parce que le public a choisi et qu’il s’est produit un effet de mode.

Il se passe la même chose avec les romans : certains sortent du lot, d’autres demeurent cachés. Peut-on donc dire que « chance = hasard » ? Non, car la chance est quelque chose qui se provoque comme l’explique le professeur de management Philippe Gabilliet dans une vidéo très connue. Je vous invite à la consulter pour approfondir le sujet.

Il y aurait beaucoup de choses à dire sur la chance, pour vous aider, je vous livre ici trois pistes de réflexion qui vous aideront à la provoquer :

  • Interrogez-vous en premier lieu sur ce que recherche le public : par exemple, savoir que le polar est à la mode en France peut vous aider.
  •  

  • Prenez garde, lors du travail sur votre plan détaillé, de bien équilibrer votre roman entre moments d’action, moments d’explication et de description, afin que chacun y trouve son compte.
  •  

  • Surprenez votre lecteur ! Voilà un ingrédient essentiel si vous désirez plaire.

Attention, gardez à l’esprit que vous ne pouvez pas plaire à tous. C’est d’ailleurs ce qui fait l’originalité des grandes œuvres. On en parle en bien ou en mal, mais on en parle car elles ne laissent personne indifférent.

Réfléchissez également à ce que vous avez envie de faire. Si vous êtes passionnés de poésie, vous aurez actuellement moins de chance d’être connu par le grand public (les lecteurs de poésie sont de plus en plus rares). Cependant, si c’est ce qui vous tient à cœur, alors ne vous forcez pas à écrire un polar ! Je pense qu’il est plus important de suivre sa passion que de réussir à devenir célèbre !

Travail, talent, chance, voici les trois ingrédients pour devenir un auteur à succès !

Peut-être ne vous sentez-vous pas à la hauteur sur ces différents points : commencez à les travailler, les trois ensemble. En avançant pas à pas vous préparez vos succès de demain. Dès maintenant, essayez d’écrire un peu chaque jour. Faites des jeux d’écriture pour booster votre talent. Ouvrez votre esprit pour découvrir de nouvelles opportunités et vous donner la chance de les saisir.

Peut-être vous dites-vous qu’il est trop tard. Sans doute… Mais, comme le dit un proverbe chinois : Si vous souhaitez avoir un arbre au dessus de votre tête, le meilleur moment pour le planter, c’était il y a 20 ans et le second meilleur moment c’est aujourd’hui.

N’attendez plus, il n’est jamais trop tard pour commencer.

Je vous souhaite de réussir.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le sur les réseaux sociaux.

Share Button


Les commentaires sont désactivés. Pour poursuivre la discussion rendez-vous sur le forum ou la page facebook.