De l’élément de résolution à la situation finale, conseils pour soigner la fin de son roman !


Besoin de résultats rapides ?
➤ Téléchargez gratuitement ma formation Écrire des scènes captivantes
(valeur 97 Euros)

comment finir son roman
La semaine dernière, je vous ai donné des conseils généraux pour bien terminer votre roman. Cette semaine, j’aimerais poursuivre sur le même thème. Si vous suivez un schéma narratif classique, votre roman se terminera par un élément de résolution puis une situation finale. Voici comment les travailler :

Soigner l’élément de résolution du roman

L’élément de résolution de votre roman, c’est le moment le plus important, l’instant où toutes les pièces se mettent en place, l’aboutissement (heureux ou malheureux) de la quête de votre héros.
Pour être certain de répondre aux attentes de votre lecteur, vous devez :

  • utiliser les éléments que vous avez placés en amont du roman et qui donnent sens à cette situation finale (objets importants, personnages, indices divers, etc.)
  • amener de la surprise ! La surprise peut jouer sur différents domaines. Dans Elle et lui de Marc Levy, la surprise ne porte pas sur l’histoire d’amour mais sur l’histoire d’un des personnages principaux, l’écrivain. A vous de trouver comment dénouer votre intrigue de façon originale (retournement de situation au dernier moment, solution à laquelle le lecteur ne s’attendait pas, aide de la part d’un personnage qu’on imaginait opposant, etc.).
  • répondre au problème que vous avez soulevé au départ, au moins en partie, et ce, que votre personnage réussisse ou non. Après des pages et des pages de tension, vous ne pouvez pas terminer en queue de poisson et priver votre lecteur d’un éclairage qu’il attend impatiemment. Il peut rester des zones d’ombres mais il faut qu’il y ait une fin !
  • répondre aux questions soulevées par les intrigues secondaires s’il y en a.
  • faire attention à la crédibilité, en lien avec le genre et les codes de départ. Un héros ordinaire qui, soudainement acquiert des capacités extraordinaires, cela ne fait pas vrai !
  • jouer sur les émotions du lecteur en travaillant le texte de façon approfondie, en veillant au contexte dans lequel se passe la situation finale, à l’enchaînement des actions, au danger éventuel pour votre héros, etc.

Soigner la situation finale du roman

La situation finale, c’est la conclusion du roman. Parfois, elle peut être absente lorsque le roman s’arrête sur l’élément de résolution.
Si vous désirez écrire la situation finale de votre roman, pensez :

  • à terminer sans trop tarder après l’élément de résolution. En effet, une fois que la tension suscitée par le problème de départ n’existe plus, votre lecteur n’a pas envie de lire 100 pages où vous lui racontez que tout va bien !
  • à donner quelques indications sur ce que deviennent des différents personnages qui ont accompagné votre héros. Le lecteur, qui les a côtoyés, a le désir de savoir ce qui se passe pour eux.
  • à terminer avec une ouverture, la perspective d’une autre énigme ou d’un événement d’importance dans la vie du héros (attente d’un enfant, découverte d’un parchemin au fond d’une cave, projet de voyage, etc.). Cela fera plus vrai que le « Ils vécurent heureux et eurent beaucoup d’enfants » des contes.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le sur les réseaux sociaux !

Crédit photo : bulbocode909

Share Button


Les commentaires sont désactivés. Pour poursuivre la discussion rendez-vous sur le forum ou la page facebook.