Comment trouver le titre de son roman ?


Besoin de résultats rapides ?
➤ Téléchargez gratuitement ma formation Écrire des scènes captivantes
(valeur 97 Euros)

comment trouver un bon titre pour son roman
A quoi sert le titre ?

  • Le premier rôle du titre d’un livre est de lui donner son identité, de le différencier des autres ou de le rattacher à une série déjà connue.
    Par exemple, le nom Harry Potter fait partie du titre de chaque roman de la série.
  • Le titre donne également une idée du contenu du livre. Quand je travaillais avec mes élèves, il m’est souvent arrivé de leur demander de choisir un titre pour un passage qu’ils venaient de lire. Pourquoi ? Tout simplement pour voir s’ils avaient compris le message principal du texte. Un titre doit être significatif sans pour autant révéler le noeud de l’intrigue.
    Par exemple, Attaque en haute mer de Wilbur Smith annonce un roman d’action dont le coeur de l’intrigue se situe en mer.
  • Le titre d’un livre permet souvent au lecteur de ranger le livre dans un genre littéraire.
    Par exemple, Les noces d’une héritière de Anne O’Brien annonce une romance.
    Attention donc à ne pas donner à penser à votre lecteur qu’il a un roman de fantasy dans les mains s’il s’agit en réalité d’un polar !
  • Le titre doit susciter la curiosité du lecteur en dosant les informations qui sont révélées et celles que l’on a envie de connaître.
    Par exemple, La fille de papier de Guillaume Musso met en avant le personnage principal du roman. Le lecteur potentiel s’interroge sur la présence du terme « de papier ».

Quand choisir son titre ?

Le choix du titre peut être la première ou la dernière étape de l’écriture d’un roman.

  • Il est tout à fait possible que vous ayez le titre de votre roman avant même d’avoir déterminé qui sera le héros de votre histoire. Un titre peut vous guider pour commencer à élaborer votre intrigue.
    Dans ce cas :

    – pensez à revenir sur le titre à la fin de votre travail d’écriture pour conforter votre choix.

    – vous pouvez soumettre votre roman à la lecture d’une ou deux personnes sans leur donner le titre et demander des avis à ce propos. Vous aurez ainsi des propositions auxquelles comparer votre premier choix.

    – vous pouvez également tester le titre sur des personnes qui n’ont pas lu votre roman. Recueillez les avis puis décidez. N’oubliez pas que, de toutes façons, vous ne pouvez pas plaire à tous.

    ne vous accrochez pas à votre titre : au final, c’est l’éditeur qui valide le titre d’un roman. Il peut très bien le changer s’il ne le juge pas assez vendeur.

  • Si vous n’avez pas d’idée pour le titre de votre roman, surtout :

    – ne paniquez pas. Vous pouvez sans problème écrire votre roman du début à la fin sans avoir choisi le titre. Cela n’enlèvera en rien de sa valeur. Au contraire, en arrivant à la fin, vous aurez une vue complète de votre travail. Vous serez donc à même de choisir un titre adapté à votre oeuvre.
    Le maître mot est donc de prendre le temps de chercher.

    – comme précédemment, vous demandez des avis extérieurs.

    – si vous n’arrivez pas à trouver un titre qui vous convient parfaitement, prenez-en un qui vous satisfait au moins un peu. A moins de choisir l’auto-édition, vous serez à même de le changer plus tard ou de le revoir avec votre éditeur.

Comment choisir son titre de roman ?

Voici quelques conseils pour vous aider à trouver le titre de votre livre :

  • Essayez de trouver un titre qui n’existe pas. Faites quelques recherches pour vérifier que le titre n’est pas celui d’une dizaine d’autres romans. En tous cas, ne choisissez pas le même titre qu’un roman trop connu.
  • Un titre n’a pas besoin d’être très long. Dites-vous que le lecteur potentiel se trouve devant un multiple choix de textes. Il prendra le livre le plus accrocheur. Si le lecteur s’ennuie déjà à la lecture du titre, il n’ouvrira certainement pas votre roman !
    De plus, un titre court reste plus facilement en mémoire. Ce sera plus pratique lorsque les lecteurs voudront parler de votre livre à d’autres.
  • Utilisez un vocabulaire simple. Si votre lecteur ne comprend pas le titre du livre, il y a de grandes chances qu’il ne cherche pas non plus à découvrir le contenu. Restez simple dans vos choix.
  • Utilisez un vocabulaire précis pour être percutant.
  • Etre court et simple ne signifie pas être plat ! Votre titre doit être judicieux, percutant et susciter la curiosité. Pour cela, vous pouvez très bien utiliser la phrase clé de votre roman, une figure de style (métaphore ou comparaison par exemple) ou mettre l’accent sur une émotion (joie, tristesse, etc.).
  • Un titre peut par exemple faire référence :
    – à un lieu : Chambre 2 de Julie Bonnie
    – à un personnage : La Trilogie de braises et de ronces – Livre 1 de Rae Carson.
    – à l’action principale de l’oeuvre : La petite fille qui disparut deux fois : T1 – Forensic Instincts de Andrea Kane.
    – à une émotion : La femme sans peur de Jean-Philippe Touzeau.
    Dans tous les cas, il s’agira d’éléments essentiels à l’intrigue. Vous ne nommerez pas votre roman par le nom d’un lieu tout à fait secondaire.
  • Vous pouvez faire une petite étude de différents titres (construction grammaticale, émotions qu’ils suscitent, etc.) pour vous donner des idées.
  • Evitez les termes négatifs.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le sur les réseaux sociaux.

Crédit photo : Bob August

Share Button


Les commentaires sont désactivés. Pour poursuivre la discussion rendez-vous sur le forum ou la page facebook.