Comment se constituer une réserve d’idées pour son roman


Besoin de résultats rapides ?
➤ Téléchargez gratuitement ma formation Écrire des scènes captivantes
(valeur 97 Euros)

Un carnet pour écrire des idées de roman
Comment trouver les détails intéressants à insérer dans son roman, ceux qui le feront paraître réel ? Comment donner à vos écrits cette touche personnelle qui en fera des écrits inédits ?
J’ai constaté une chose au cours de mes années d’écriture : on cherche souvent des idées alors qu’elles se présentent tous les jours sous nos yeux. Je désire donc vous inviter à constituer une réserve dans laquelle vous pourrez puiser selon vos besoins. Pour cela, mon conseil est que vous vous munissiez d’un petit carnet. 

Pourquoi écrire ses idées ?

Écrire un roman, ce n’est pas en premier lieu s’enfermer dans une petite pièce et passer des heures à gratter le papier, assis sur un vieux bureau d’écolier ! Il s’agit, comme je l’ai déjà dit, d’entraîner son lecteur dans un récit de fiction tout en lui donnant l’impression que cela est plausible, que cela aurait pu se produire. Il est donc nécessaire, non seulement d’apprendre à observer, mais encore de se souvenir de ce qui a été marquant. Or, si vous n’écrivez pas les choses, vous les oublierez rapidement. Utiliser un carnet vous permettra d’avoir un aide-mémoire, d’accumuler des « provisions » qui vous serviront ensuite dans vos récits.

Quel type de carnet choisir ?

Dans l’idéal, vous devez constamment avoir votre carnet à portée de main. En effet, vous ne savez jamais quand vous pouvez en avoir besoin. Je vous conseille de choisir un format assez petit pour tenir dans une poche ou dans un sac. Vous pourrez ainsi l’emporter partout.

Quel contenu pour son carnet ?

Il est évident que vous n’allez pas passer votre temps à décrire en détails les situations dans lesquelles vous vous trouvez. Préférez les éléments qui vous marquent, qui vous semblent avoir une utilité ou qui sont originaux.
Par exemple, vous pouvez écrire :
– tout ce que vous rapportent vos sens et qui a une connotation particulière pour vous (expressions, vêtements, objet particulier, aliment inconnu auparavant ou original…)
– les idées qui vous viennent et que vous n’exploitez pas pour le récit sur lequel vous travaillez actuellement
– les citations qui vous marquent dans vos lectures
– les situations drôles, originales, pittoresques…
– vos rêves

Organisation du carnet

A vous de voir comment vous allez organiser votre carnet afin de retrouver facilement les éléments que vous y consignerez. Voici plusieurs idées d’organisation :
– classer les éléments par sens (goût, odorat, vue, ouïe, toucher). Il risque cependant d’y avoir un déséquilibre quantitatif entre les catégories.
– classer les éléments par lieux dans lesquels ils sont encrés (ville, campagne, intérieur, extérieur, magasins…). Il peut alors s’avérer difficile de retrouver les éléments et de les utiliser.
– classer les éléments par types ( expressions, architecture, personnes physiques, animaux, végétaux…)

Il est également possible de faire de grandes catégories (les sens, les idées de récits, les citations, les situations, les rêves) que vous diviserez en sous-catégories.
Dans tous les cas, il faut que les informations contenues dans votre carnet soient facilement accessibles et exploitables.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le sur les réseaux sociaux.

Crédit photo : la pluie et le beau temps

Share Button


Les commentaires sont désactivés. Pour poursuivre la discussion rendez-vous sur le forum ou la page facebook.