Comment réussir le premier chapitre de son livre ?


Besoin de résultats rapides ?
➤ Téléchargez gratuitement ma formation Écrire des scènes captivantes
(valeur 97 Euros)

écrire le premier chapitre de son livre
Le premier chapitre d’un roman est un moment clé. C’est la rencontre entre le livre et le lecteur. Il doit donc être particulièrement travaillé pour donner envie de continuer la lecture.
Pour réussir ce premier chapitre :

Présentez le contexte du roman

Le début d’un roman est l’occasion pour le lecteur de comprendre dans quelle histoire il va se trouver plongé. Vous devez :

  • choisir judicieusement le moment auquel commence l’histoire : le mieux est de placer ce début le plus près possible de l’élément déclencheur. Vous pouvez aussi utiliser un événement important qui s’est produit en amont (flashback) ou même un événement qui se produira à la fin de l’histoire (flashforward).
  • choisir le lieu : préférez un endroit stratégique ou significatif pour votre intrigue. N’hésitez pas à distiller quelques informations qui permettront au lecteur de savoir dans quel monde et à quelle époque il met les pieds.
  • choisir une action clé : vous devez très rapidement évoquer le noeud de l’histoire, à savoir le problème auquel va être soumis votre héros. C’est indispensable pour s’assurer de l’attention du lecteur. De même, parlez des enjeux de ce problème (ce qui risque d’arriver si le héros échoue).
  • présenter le ou les personnages principaux : un roman n’est rien sans ses personnages. Le premier chapitre est le moment pour le lecteur d’entrer en contact avec le héros, voir même de créer un lien fort avec lui. Evitez au maximum les premiers chapitres explicatifs avec des personnages de second plan.

Veillez au dynamisme du texte

Pour accrocher le lecteur, un premier chapitre se doit d’être dynamique et persuasif. Pour cela :

  • ne vous embarquez pas dans des descriptions ou des présentations interminables. Choisissez les informations les plus importantes, celles qui permettront au lecteur de comprendre ce qui se passe. Pour les détails secondaires, vous pouvez attendre quelques pages.
  • soyez clair et précis dans ce que vous écrivez : faites des phrases courtes et veillez à utiliser un vocabulaire riche.
  • variez les types de textes que vous utilisez. Par exemple, si vous commencez par une courte description, vous pouvez très bien enchaîner avec un dialogue pour aérer le texte et accélérer le rythme, puis continuer par un temps fort (course-poursuite ou révélation) avant de faire descendre la tension en revenant à un récit narratif plus calme.
  • créez du suspens, que ce soit un véritable suspens (réelle mise en danger du personnage) ou une fausse alerte. Peu importe, l’essentiel est que le coeur du lecteur palpite.

Respectez les différentes étapes de rédaction

  • écrivez votre premier chapitre sans stresser, sans vous limitez et sans penser « technique ». La clé de la réussite est d’avoir un brouillon le plus libre possible. De ne pas chercher à être parfait du premier coup.
  • prenez le temps de tester plusieurs versions de votre incipit. Soumettez ces versions à des lecteurs afin de récolter des avis. Vous pourrez faire ensuite un choix éclairé.
  • retravaillez plusieurs fois la version finale notamment lorsque vous aurez terminé votre roman. En effet, vous aurez alors une vision globale de l’oeuvre qui vous permettra d’ajouter ou d’enlever des détails, d’affuter vos phrases de manière à convaincre le lecteur.
  • terminez la correction de ce chapitre par une lecture à voix haute qui permettra d’appréhender le rythme du texte.

Pour aller plus loin, consultez ma formation : Créez un incipit explosif en 2h.

Crédit photo : martingreffe

Share Button


Les commentaires sont désactivés. Pour poursuivre la discussion rendez-vous sur le forum ou la page facebook.