Comment écrire un roman ?


Besoin de résultats rapides ?
➤ Téléchargez gratuitement ma formation Écrire des scènes captivantes
(valeur 97 Euros)

étapes pour écrire un roman
Ecrire un roman, c’est d’abord avoir quelque chose à dire :

Si vous avez le projet d’écrire un roman, c’est que vous avez un message à transmettre :

  • à vous-même : l’écriture peut être libératrice, notamment si vous désirez vous appuyer sur votre vécu. Il y a aussi beaucoup de bonheur dans le simple fait de créer quelque chose.
  • aux autres : un roman ne prend réellement vie que lorsqu’il est partagé à d’autres. Essayez d’être au clair dès le départ sur le message que vous voulez transmettre à vos lecteurs.

Dans tous les cas, ce que vous allez dire s’appuiera sur ce que vous êtes (vécu, passions, lectures, etc.) mais également sur ce qui se passe autour de vous. Vous avez envie d’écrire un roman ? Gardez donc les yeux ouverts sur le monde !

Ecrire un roman, c’est savoir faire des choix :

Vous ne pouvez pas tout dire dans un seul roman. Vous devez choisir :

  • vos personnages : faites des fiches-personnages pour vous aider à élaborer le passé, le physique, les buts de vos personnages. Prenez le temps de réfléchir au héros de votre roman.
  • le ou les lieux de votre roman : veillez à choisir des lieux que vous connaissez ou à propos desquels vous pouvez trouvez de la documentation.
  • quelle sera l’intrigue principale : pour vous aidez à structurer l’action de votre roman, pensez au schéma narratif.
  • à quel genre littéraire appartiendra votre roman : chaque genre a ses propres codes. Même s’il faut chercher à être original, n’oubliez pas que vos lecteurs choisissent un genre parce qu’ils veulent retrouver certains éléments clés.
  • le type de focalisation que vous allez principalement utiliser : selon vos envies et ce que vous voulez transmettre au lecteur, vous avez le choix entre focalisation interne, focalisation zéro ou focalisation externe.

Attention, il s’agit ensuite de tenir ses engagements. Une fois les choix étudiés et faits, restez fixés sur votre projet. Si d’autres idées vous viennent en cours d’écriture, notez-les pour de futurs romans.

Ecrire un roman, c’est travailler en amont de la rédaction :

Bien entendu, il est possible de se lever un matin, de prendre une feuille de papier et un stylo, et de commencer à écrire un roman. Cependant, si vous voulez vraiment arriver au bout de votre projet, je vous conseille de travailler en amont de la rédaction :

  • lisez : la lecture est indissociable de l’écriture. Grâce à elle vous aurez une culture littéraire qui vous aidera à comprendre ce qui plaît au lecteur. Vous puiserez des idées dans d’autres oeuvres (structures, personnages, éléments originaux, etc.) qui vous permttront de trouver votre propre style.
  • préparez le plan global voir le plan détaillé de votre roman : cela vous permettra de réfléchir aux différentes étapes que suivra votre intrigue et de minimiser le risque de la page blanche.
  • faites des recherches documentaires ou construisez votre monde si vous décidez d’écrire de la fantasy ou de la sciences-fiction : plus vous serez au clair sur ce qui se passe dans votre roman, plus cela sera clair pour le lecteur.
  • intégrez des temps d’écriture dans votre planning : planifiez ces temps à l’avance !

  • soyez conscient de vos capacités : inutile de se lancer dans un roman de 1000 pages si vous réussissez à peine à écrire 3 lignes en temps normal. Adaptez votre projet pour qu’il soit réalisable, l’essentiel n’est pas de commencer mais de terminer !

Ecrire un roman, c’est le rédiger :

Une fois votre projet planifié, il est temps de passer à la rédaction de votre roman. Pour cela :

  • travaillez de façon assidue et régulière pour avancer rapidement. Plus vite votre projet avancera, plus vous aurez de chances d’arriver au bout (beaucoup de personnes rêvent d’écrire un livre, peu écrivent le premier mot, beaucoup moins le terminent).
  • n’ayez pas peur d’être imparfait dans la rédaction du premier jet : vous aurez le temps de corriger ensuite. Faites-vous confiance !
  • gardez l’enthousiasme du début en parlant de votre projet avec un proche qui vous soutient ou une communauté d’écrivains.
  • soyez capable de réajuster vos choix au besoin.
  • laissez-vous emporter par l’imagination : même si la muse n’existe pas, il y a des moments où les mots semblent venir seuls sous notre plume. Profitez de ces moments. Prenez beaucoup de plaisir à écrire.
  • trouvez des astuces (excursions créatives, jeux d’écriture, écrits furtifs, etc.) pour surmonter les moments plus difficiles, les moments où les mots viennent moins bien.
  • pensez à équilibrer les moments de dialogues, d’action et de descriptions dans votre roman : pour cela, vous pouvez utiliser différentes couleurs.

Ecrire un roman, c’est savoir le corriger :

Vous avez terminé la rédaction de votre roman, bravo ! Pour autant, le travail n’est pas achevé. Vous devez maintenant :

  • prendre le temps de laisser reposer votre oeuvre : ne cherchez pas à corriger votre roman immédiatement après avoir mis le point final. Laissez passer quelques jours avant de le relire vous permettra de prendre de la distance avec votre texte.
  • avoir conscience que votre style d’écriture a ses qualités et ses défauts. Sachez vous appuyer sur vos forces et soyez prêts à travailler vos points faibles.
  • être capable de relire votre roman sur le fond et la forme (orthographe, grammaire, c’est le moment de réviser quelques règles !). Même si ce n’est pas l’étape la plus amusante, elle est essentielle.
  • vous appuyer sur des lecteurs extérieurs : prennez en compte leur avis tout en sachant garder votre propre façon de fonctionner (vous ne pouvez pas plaire à tous).

Ecrire un roman, c’est le partager :

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le sur les réseaux sociaux.

Crédit photo : Hélène Villeneuve

Share Button


Les commentaires sont désactivés. Pour poursuivre la discussion rendez-vous sur le forum ou la page facebook.