Comment écrire un roman épistolaire ?


Besoin de résultats rapides ?
➤ Téléchargez gratuitement ma formation Écrire des scènes captivantes
(valeur 97 Euros)

écrire un roman épistolaireQu’est-ce qu’un roman épistolaire ?

Avant de déterminer les clés pour écrire un roman épistolaire, il est utile de savoir le définir.

Un roman épistolaire est :

  • un roman organisé autour d’un échange de lettres entre les personnages.
  • un récit à la 1ère personne avec un ou plusieurs narrateurs : il s’agit de faire entrer le lecteur dans l’intimité des personnages.
  • un genre très utilisé et apprécié au XVIIIème siècle : les lettres étaient alors le principal mode de communication entre les individus.
  • un genre qui se rapproche du théâtre de part la double énonciation (dialogue entre les personnage du roman et dialogue à destination du lecteur).

Choisir la forme de roman épistolaire souhaitée

Il existe plusieurs types de roman épistolaire :

  • Le roman à une seule voix, un seul narrateur : le lecteur peut savoir tout de suite qu’il s’agit d’une lettre ou le découvrir seulement à la fin du livre. De même, il peut s’agir d’une lettre unique ou d’une succession de lettres (le lecteur n’a alors pas connaissance des réponses du destinataire).
  • Le roman entièrement épistolaire, le roman à plusieurs voix : il s’agit d’un échange de lettres entre 2 personnages ou plus. L’exemple le plus connu est Les Liaisons dangereuses de Choderlos de Laclos.
  • Enfin, dans certains cas, on peut trouver des romans partiellement épistolaires qui mêlent échanges de lettres et récit.

Au moment de la conception de votre intrigue, faites un choix quant au type de roman épistolaire que vous allez écrire. La décision doit être prise en fonction de vos envies et de ce qui mettra en valeur votre récit.

Des règles à respecter pour écrire un roman épistolaire

  • Vos chapitres seront organisés en fonction des différentes lettres. Pensez à respecter la mise en forme : destinataire, date, formule de politesse, etc.
  • N’oubliez pas que, dans la pensée du narrateur, il y a une omniprésence du destinataire de la lettre. Le destinateur doit donc l’interpeler de façon fréquente.
  • Pensez à la vraisemblance de votre récit : vous devez savoir et expliquer au lecteur pourquoi les personnages sont éloignés les uns des autres. Il faut que l’échange soit possible entre eux, les délais de réception des lettres respectés, etc.

Les difficultés du genre épistolaire

  • Dans un roman épistolaire, le récit est forcément discontinu. Attention donc à bien construire une histoire et non pas poser une succession de lettres les unes après les autres. Vous pouvez très bien vous baser au départ sur un schéma narratif classique et l’adapter ensuite sous forme de lettres.
  • Le genre épistolaire permet d’immerger le lecteur directement au sein des pensées des personnages. C’est une richesse mais cela entraîne également le risque de s’égarer dans un excès de sentimentalisme. Attention à garder un équilibre entre narration et description, moment d’action et moment plus calme.
  • Une lettre doit expliquer ce que le destinataire ne peut pas voir. Elle contient aussi des non-dits (qui peuvent être supposés, devinés ou non). Elle peut être mal comprise ou même se perdre. Deux lettres peuvent se croiser. Toutes ces possibilités sont à exploiter et constitue l’une des richesses mais également des difficultés du genre.

La richesse du genre épistolaire

  • La présence de plusieurs narrateurs (dans la plupart des cas), permet à l’auteur de roman épistolaire d’utiliser une grande variété de tons et de styles d’écriture. N’hésitez pas à bien travailler vos personnages avant de commencer la rédaction.
  • Comme dans le roman, le roman épistolaire peut faire passer un message au lecteur (défense d’une idée par exemple). Le lecteur se sentira d’autant plus interpellé que la focalisation utilisée et le récit au « je » le rendent proche des personnages.
  • Libre à vous de vous servir des différentes voix pour éclairer le lecteur et lui donner une perspective différente sur un même événement. N’hésitez pas à jouer sur cette possibilité et à l’exploiter.
  • Vous pouvez aussi imaginer des romans basés sur des techniques de communication modernes (messages internet, sms, etc.). Soyez créatifs !

Cet article vous a plu ? Partagez-le sur les réseaux sociaux.

Crédit photo : Rwan Ncy

Share Button


Les commentaires sont désactivés. Pour poursuivre la discussion rendez-vous sur le forum ou la page facebook.