Comment donner vie aux principaux lieux de votre roman


Besoin de résultats rapides ?
➤ Téléchargez gratuitement ma formation Écrire des scènes captivantes
(valeur 97 Euros)

Décrire un paysage pour un roman
L’une des étapes de préparation à l’écriture d’un roman est la réflexion à propos des lieux sur lesquels va se dérouler l’histoire. Ceux-ci peuvent être multiples lorsqu’on accompagne nos héros dans de longues quêtes à travers le monde (réel ou imaginaire) ; il peut également s’agir d’un seul endroit, voire d’une seule pièce si on se place dans une perspective de respect de l’unité de lieu chère au théâtre classique ! Quelle que soit votre situation, je vais vous expliquer pourquoi il est important de ne pas sauter cette étape et comment la mener à bien.
 

Pourquoi penser les lieux d’une histoire ?

Premièrement, réfléchir à propos des lieux de votre histoire vous permettra de déterminer votre ligne de conduite : allez-vous créer un monde ou utiliser celui que nous connaissons ? Dans ce dernier cas, quelle époque allez-vous choisir ? Désirez-vous simplement que votre roman soit teinté d’une atmosphère particulière ou bien voulez-vous que votre lecteur apprennent des choses ? Autant de questions qui orienteront vos recherches.

  • Le travail sur les lieux est essentiel si l’on veut encrer son histoire dans un monde réel. Si on désire coller avec la réalité, il faut chercher les éléments qui correspondent à celle-ci. Réfléchir à l’avance vous permettra également de dénicher des détails que vous ne connaissiez peut-être pas, qui sont originaux, capables d’étonner et de captiver votre lecteur.
  • Lorsqu’il s’agit d’un monde imaginaire, la réflexion sur les lieux est encore plus importante. Quels sont les éléments que vous allez choisir pour donner une couleur de fantasy à vos paysages ? Qu’est-ce qui, dans l’architecture, montrera qu’on ne se trouve pas tout à fait dans le monde réel ? Quels sont les éléments de notre monde que vous allez réutiliser, transformer, déplacer, combiner, etc. Réfléchir en amont de l’écriture vous aidera à créer un monde cohérent et pittoresque.
  • Vous pouvez également choisir de faire un mixe entre ces deux possibilités. Vous aurez alors besoin, à la fois de connaître le fonctionnement et la topographie des lieux que vous sélectionnez, et, à la fois de trouver les petits détails (légendes qui deviennent réalités, ruines que l’on redresse, etc.) que vous pourrez transformer à votre convenance.

Enfin, notons que, pour certains types de roman, comme par exemple les romans policiers, il est indispensable de travailler les détails des lieux : ceux-ci peuvent s’avérer décisifs.

Comment réfléchir aux lieux de votre roman ?

Bien entendu, tout comme c’était le cas en ce qui concerne les personnages, il n’est pas question d’établir une liste exhaustive des lieux. Il vous faut simplement passer en revue ceux qui vous paraissent les plus importants ou les plus inhabituels, bref, ceux qui vous semblent les plus intéressants à travailler. Vous devez également savoir que, plus l’espace dans lequel évoluent vos personnages est restreint, plus il vous faudra le détailler.
Pour cela, je vous conseille de combiner plusieurs axes de travail :

  • mettez par écrit les images qui sont dans votre esprit, en vrac si nécessaire, puis triez-les et affinez-les
  • procédez par ordre : allez du plus général (situation géographique) au plus particulier (le repère secret de votre héros)
  • faites des listes détaillées (architecture des bâtiments, matière, taille, végétation, etc.)
  • pensez à faire des plans, voire des croquis si vous en êtes capable, cela vous donnera une bonne aide visuelle au moment d’écrire les descriptions
  • si vous en ressentez l’envie ou le besoin, n’hésitez pas à écrire quelques phrases ou paragraphes complets de descriptions. Cela vous donnera une idée de l’atmosphère dans laquelle vous allez plonger votre lecteur
  • surtout, surtout, n’oubliez pas d’utiliser vos 5 sens (et ceux du lecteur par la même occasion !) On pense souvent à l’aspect visuel d’un endroit, mais l’atmosphère naît également de ce qu’on entend, de ce que l’on sent, etc.
  • soyez original ! Recherchez les détails qui retiendront l’attention du lecteur, qui le surprendront, l’amuseront, le questionneront !

Quels supports utiliser pour votre travail de description ?

  • Comme je l’ai dit précédemment, commencez par écrire ce que vous voyez dans votre esprit : cela vous donnera une base de réflexion. Par la suite, vous aurez le temps d’affiner et de compléter vos notes.
  • Lors de mes réflexions à propos des lieux où se déroulent mes histoires, j’aime utiliser des photos. Elles m’aident à décrire les choses de façon précise et me font ajouter des détails auxquels je n’aurais pas pensé seule.
  • Si vous en avez la possibilité, si votre roman se déroule sur un lieu existant ou si vous utilisez certains endroits précis que vous désirez transformer, il n’y a rien de mieux que d’aller visiter les lieux. Vous pourrez alors vous imprégner de l’ambiance, noter ce qui vous marque, etc.
  • Bien entendu, utilisez pour vous aider tous les documents que vous pouvez trouver (livre, document internet, etc.)

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le sur les réseaux sociaux.

Crédit Photo : pier1970

Share Button


Les commentaires sont désactivés. Pour poursuivre la discussion rendez-vous sur le forum ou la page facebook.