Comment devenir écrivain ?


Besoin de résultats rapides ?
➤ Téléchargez gratuitement ma formation Écrire des scènes captivantes
(valeur 97 Euros)

comment devenir écrivain

Soyez au clair sur votre projet

Le nom « écrivain » fait débat. Selon les avis, un écrivain est :

  • quelqu’un qui a écrit quelques textes et les garde à l’abri au fond du disque dur de son ordinateur.
  • quelqu’un qui écrit des textes et les partage à d’autres (famille, amis, etc.).
  • quelqu’un qui a non seulement écrit un livre mais qui a été publié au moins une fois.
  • quelqu’un qui vit de sa plume.

Quelque soit votre propre définition, soyez au clair dès le départ sur ce que vous voulez. Les objectifs que vous vous fixerez seront différents selon le but que vous voulez atteindre.

Ayez envie d’écrire

Pour devenir écrivain, cela semble évident, il faut avoir envie d’écrire des textes, être passionné par tout ce qui touche à la littérature. Bien entendu, vous n’avez pas besoin d’aimer tous les genres. Il faut cependant être prêts à vous y intéresser.

Lisez

C’est dans les livres que vous allez puiser les outils nécessaires à vos propres histoires. Lire de façon assidue en variant les genres abordés vous permettra :

  • de parfaire votre culture littéraire. L’écrivain doit avoir un regard sur ce qui s’est fait dans le passé et sur ce qui se fait à son époque.
  • de puiser des idées de personnages, lieux, structures d’intrigue, etc. pour vos propres textes.
  • de comprendre l’état d’esprit d’un lecteur.
  • d’enrichir votre vocabulaire et travailler votre style de façon réfléchie (un carnet et un stylo pour noter les mots nouveaux qui vous intéressent) mais aussi naturelle, sans vous en rendre compte.

Donnez-vous les moyens de réussir

Il ne suffit pas d’avoir envie de devenir écrivain. Il faut s’en donner les moyens et :

  • dégager du temps pour écrire. Si vous voulez arriver au bout de votre projet, vous devez être prêts à laisser de côté certaines choses non essentielles de votre emploi du temps.
  • être prêt à accepter les critiques constructives.
  • demander des conseils pour travailler vos points faibles.
  • d’une manière générale, être prêt à surmonter les difficultés (obstacles familiaux, matériels, psychologiques, etc.) pour réussir.

Questionnez-vous sur le/les destinataires de vos écrits

Pour qui voulez-vous écrire ?

  • écrivez d’abord pour vous, pour votre plaisir. Si vous êtes passionnés par ce que vous faites, vous avez de grandes chances d’intéresser aussi vos lecteurs ! Si vous vous ennuyez, vous pouvez être certains qu’ils s’ennuieront aussi.
  • même si vous écrivez pour vous, intégrez l’idée d’un lecteur potentiel : cela peut vous aider à repérer et travailler vos points faibles, les failles de vos textes et donner un nouvel élan à vos projets.
  • ne cherchez pas à plaire à tout le monde. Gardez votre style, vos objectifs.
  • adaptez vos textes au public que vous visez : on n’écrit pas de la même manière un roman et un album de jeunesse !

Organisez-vous pour mener à bien votre projet et aller jusqu’au bout

Pour écrire un livre, il faut un minimum d’organisation.

  • faites des recherches et des tests pour savoir quelles méthodes vous conviennent le mieux et ce qui peut faciliter votre travail. Adaptez toujours les conseils à votre personnalité.
  • procédez par étapes : faites quelques recherches documentaires si cela est nécessaires à votre histoire, organisez le plan global de l’intrigue, réfléchissez aux lieux, à la personnalité du héros, etc.

Ecrivez !

On peut penser, rêver, même organiser un projet mais ne jamais écrire. Alors écrivez et :

  • écrivez le plus rapidement possible votre premier jet. C’est important d’avancer vite pour la concentration et la motivation.
  • concentrez-vous sur le travail en cours. Vous pouvez avoir de multiples idées mais, si vous vous dispersez, vous aurez du mal à finir un seul projet. Notez vos idées, gardez-les pour plus tard.
  • ne cherchez pas à être original à tous prix. Si vous avez des idées nouvelles tant mieux, sinon écrivez ce qui vous inspire le plus.

Soyez patient et persévérant

Devenir écrivain demande du temps car :

  • écrire s’apprend ! Vous aurez parfois l’impression que vous n’arrivez pas à transcrire en mots les images qui se déroulent dans votre tête. C’est normal. Patience. Ecrivez et écrivez encore.
  • écrire un roman ne se fait pas en une nuit. Fixez-vous des objectifs pour chacune des étapes d’écriture.
  • en général, trouver un éditeur n’est pas facile non plus. Renseignez-vous sur la façon de préparer votre manuscrit. Armez-vous de patience et persévérez.

Travaillez les aspects techniques du texte

Ecrire un livre, c’est faire face à un mélange d’inspiration et de travail :

  • même si une mauvaise orthographe et/ou grammaire n’empêchent pas de raconter une histoire, apprendre à bien écrire est important. Nul besoin de faire du dictionnaire et du bescherelle vos livres de chevet : travaillez quelques règles de temps en temps.
  • renseignez-vous sur les moyens d’améliorer votre style !
  • travaillez votre vocabulaire par la lecture, les jeux d’écriture, etc.

Ayez confiance dans votre projet

Un des points essentiels pour devenir écrivain est la confiance que vous accordez… à vous-même !

  • acceptez les imperfections de votre premier jet.
  • dites-vous que vous pouvez y arriver (à l’âge de 10 ans, je me suis dit « je vais écrire un livre ». Je ne me suis jamais demandée si j’allais y arriver, je l’ai fait !).
  • travaillez sur un sujet que vous maîtrisez afin d’être précis (ou renseignez-vous de façon détaillée).

Sachez prendre de la distance avec votre texte

Même si en tant qu’écrivain on met beaucoup de soi dans ses écrits, il est important de savoir prendre une certaine distance avec son texte. En effet :

  • lors de la phase de correction, il faut être prêt à changer ce qui ne va pas, à enlever des passages. Pour le bien du récit, vous serez parfois emmenés à modifier ce qui vous tenez pourtant à coeur.
  • lors de la phase de partage avec les autres, il est inévitable que vous receviez des critiques.

Pour prendre de la distance avec votre texte n’hésitez pas :

  • à parler de votre projet autour de vous. Ne restez pas seul avec votre manuscrit. Rejoignez une communauté d’écrivain ou trouvez un ami/des amis à qui faire part de l’avancée de vos travaux.
  • une fois le premier jet terminé, laissez de côté votre manuscrit pour un temps. Revenez-y à tête reposée.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le sur les réseaux sociaux.

Crédit photo : ArthzLeRodeur

Share Button


Les commentaires sont désactivés. Pour poursuivre la discussion rendez-vous sur le forum ou la page facebook.