Brisez la routine avec les écrits furtifs !


Besoin de résultats rapides ?
➤ Téléchargez gratuitement ma formation Écrire des scènes captivantes
(valeur 97 Euros)

Briser la routine quand on écrit un roman
Vous arrive-t-il d’avoir à l’esprit une scène unique qui n’a rien à voir avec l’oeuvre que vous êtes en train de travailler ? Ou bien, vous sentez-vous parfois capable d’écrire quelques vers, vous qui ne faites d’habitude que du roman policier ? Avez-vous une soudaine envie de braver une contrainte d’écriture particulière ? Lorsqu’on écrit un roman, il peut arriver que la routine s’installe. Pour redonner un second souffle à votre inspiration, j’aimerais vous présenter aujourd’hui un exercice que j’affectionne tout particulièrement. Je l’ai nommé « L’ écrit furtif ».

Qu’est-ce qu’un écrit furtif ?

Premièrement, qu’est-ce qu’un écrit furtif ? Voici quelques points pour vous aider à comprendre ce que j’entends par ce terme :

  • c’est un écrit court
  • c’est un écrit non programmé dans votre planning d’écrivain.
  • ce n’est pas personnel comme ce que vous inscrivez dans votre journal.
  • c’est un écrit qui ne répond pas forcément à des règles d’unité

A la différence de ce qui se trouve dans mon journal, mes écrits furtifs sont des textes plus construits. Bien entendu, cela ne signifie pas que vous soyez dans l’obligation de faire une différence entre ces deux types d’écrits. Pour ma part, je relis rarement mes journaux. Les écrits furtifs quant à eux sont appelés à servir !
Je distinguerai deux sortes d’écrits furtifs :

  • les écrits sans contraintes particulières
  • les jeux d’écriture

A quoi sert un écrit furtif ?

  • Tout d’abord, un écrit furtif a pour rôle de donner corps à votre imagination. Un peu à la manière de votre journal, il libère votre esprit de ce qui le préoccupe. En effet, vous ne pouvez travailler correctement à votre oeuvre en cours en pensant sans cesse à d’autres choses que vous voudriez écrire. De même, vous ne pouvez pas vous attarder à commencer à écrire une nouvelle oeuvre au moment où vous travaillez déjà sur un premier roman. Pour ces raisons, les écrits furtifs sont une solution qui ne prend ni beaucoup de temps ni beaucoup d’énergie.
  • Ensuite, les écrits furtifs vous permettent de poursuivre votre entraînement d’écrivain. Comme il ne s’agit pas forcément de textes de même type que celui que vous travaillez, cela vous donne l’occasion de toucher à d’autres contraintes. C’est particulièrement vrai lorsqu’il s’agit de jeux d’écriture.
  • Enfin, les écrits furtifs seront comme des « provisions d’idées » pour vos oeuvres futures.

Que faire des écrits furtifs ?

  • Les archiver :
    Personnellement, j’ai rangé mes écrits furtifs dans une grande pochette que j’ouvre de temps en temps. Ces écrits se présentent sous différentes formes mais la plupart sont sur des feuilles volantes. Cependant, pour mieux pouvoir les exploiter, je vous conseille d’utiliser soit un classeur, soit un cahier. Il vous sera ainsi plus facile de retrouver l’un d’eux lorsque le besoin s’en fera sentir.
  • Les soumettre à un public :
    Lorsque vous êtes en recherche d’idées pour une nouvelle oeuvre, vous pouvez sélectionner quelques écrits furtifs et les faire lire à plusieurs personnes. Peut-être leurs avis seront-ils utiles pour vous guider vers votre prochain travail ? De même, vous pouvez vous regrouper avec d’autres personnes passionnées d’écriture et vous donner une règle commune à appliquer aux textes que vous écrivez. Découvrir comment d’autres écrivent peut vous inspirer et vous aider à progresser.
  • Les réutiliser :
    Au moment où vous décidez d’écrire une nouvelle oeuvre, pourquoi ne pas relire quelques-uns de ces écrits furtifs. Vous y trouverez peut-être un point de départ pour votre futur roman.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le sur les réseaux sociaux.

Crédit photo : balise42

Share Button


Les commentaires sont désactivés. Pour poursuivre la discussion rendez-vous sur le forum ou la page facebook.