[Bibliothèque] Ken Follett : Les Piliers de la terre


Besoin de résultats rapides ?
➤ Téléchargez gratuitement ma formation Écrire des scènes captivantes
(valeur 97 Euros)

Les Piliers de la terre de Ken Follett
Mission accomplie pour le Défi des Mille !

Il s’agissait pour ce challenge de lire un livre de plus de mille pages dans l’année. J’ai choisi début janvier l’un des romans les plus connus de Ken Follett : Les Piliers de la terre. Voici la présentation de ce best-seller.

Présentation de Les Piliers de la terre de Ken Follett

  • Qui est Ken Follett ?
    Ken Follett est un écrivain gallois né en 1949 à Cardiff. C’est un spécialiste des romans historiques et des thrillers politiques. En 1979, il reçoit le prix Edgard Allan Poe (un prix des auteurs de romans policiers) pour son roman L’Arme à l’oeil.
    Les romans de Ken Follett se caractérisent par une forte documentation, des descriptions détaillées (lieux, personnages, psychologie) et une intrigue qui comporte de nombreux retournements.
  • Un petit mot sur Les Piliers de la terre
    Les Piliers de la terre est un des romans les plus lus de Ken Follett. Ecrit en 1989, il a été publié pour la première fois en France en 1990. Les quelques 1050 pages (version poche) n’ont pas fait peur aux lecteurs puisque le roman s’est vendu à quatre-vingt-dix millions d’exemplaires à travers le monde : c’est donc un best-seller ! Ce roman a également été adapté en série téléviséeet en jeu de société.

Les Piliers de la terre : le résumé

Le roman se passe en Angleterre au XIIème siècle. L’auteur brosse en toile de fond un contexte historique perturbé par la guerre entre les prétendants au trône, la famine et la lutte pour le pouvoir entre politiques et religieux. Ken Follett met en scène plusieurs personnages issus de différentes classes sociales. On suit donc tour à tour Philip, le prieur de Kingsbridge, la famille de Tom le bâtisseur, William qui se bat pour son titre de comte, Ellen, la hors-la-loi aux allures de sorcière ou encore Aliéna, fille d’un comte déchu. Le point central qui relie ces différents personnages est la construction de la cathédrale de Kingsbridge, enjeux des espoirs et des querelles. Entre passion et haine, envers et contre tout, le bâtiment s’élève peu à peu.

Critique du livre :

  • Points positifs
  • – C’est un roman très long (j’adore les romans longs !) et très bien écrit qui nous en dit long sur la manière de mener une intrigue.

    Les Piliers de la terre est un roman historique très bien documenté : celui qui veut faire un petit voyage au temps des cathédrales sera ravi d’enrichir sa culture.

    – Les multiples rebondissements de l’intrigue ainsi que le suivi croisé des différents personnages permet de rester captivé tout au long du livre, et ce, malgré sa longueur.

    – Dans ce roman, il y en a pour tous les goûts : ceux qui aiment les histoires d’amour seront heureux de suivre celle de Jack et Aliéna, ceux qui s’attachent à l’histoire s’intéresseront davantage aux éléments qui s’y rapportent, ceux qui aiment l’architecture seront comblés par les détails de la construction de la cathédrale de Kingsbridge, les fans de religion retrouveront la vie d’un monastère, etc. Les différents éléments sont bien proportionnés : si donc l’un d’eux vous intéresse moins que les autres, il ne génera pas pour autant votre lecture.

  • Points négatifs
  • – L’aspect multiple du roman, tant en ce qui concerne le suivi des différents personnages, le rythme des rebondissements ou la richesse de la toile historique empêche de citer de vrais points négatifs. Tout est bien proportionné pour ne pas ennuyer le lecteur. Cela m’interroge tout de même : en arrivant au bout du roman, je ne peux pas dire avoir été plus marquée par telle ou telle chose. Mais peut-être n’est-ce pas là le but ?…

    – Je noterai aussi un deuxième élément : à une centaine de pages de la fin, je me suis dit qu’il n’aurait pas fallu un retournement de plus car j’avais hâte que les personnages voient leurs efforts aboutir.

  • Ce que peut apporter ce livre à un écrivain
  • – Cette oeuvre est importante de par son apport culturel en ce qui concerne une période historique donnée mais également en tant qu’oeuvre contemporaine majeure.

    – Je pense que tout écrivain qui veut apprendre à mener à bien un roman doit lire l’oeuvre de Ken Follett. Il y trouvera des clés importantes quant à la construction d’une histoire (progression de l’intrigue, retournement de situation, maintien de l’attention du lecteur etc.).

En conclusion, je peux dire que j’ai beaucoup appréciée cette lecture et que je vais me lancer sans hésiter dans la suite Un monde sans fin.

Pour découvrir ce roman de Ken Follett, achetez Les Piliers de la terre sur amazon (lien sponsorisé) :


Share Button


Les commentaires sont désactivés. Pour poursuivre la discussion rendez-vous sur le forum ou la page facebook.