[Bibliothèque] Ken Follett : Le Scandale Modigliani


Besoin de résultats rapides ?
➤ Téléchargez gratuitement ma formation Écrire des scènes captivantes
(valeur 97 Euros)

Ken Follet : Le Scandale Modigliani

J’ai découvert Ken Follett en lisant Les Piliers de la terre. Depuis, je dévore chacune de ses oeuvres. Si je suis particulièrement fan des romans historiques de cet auteur, je suis également allée chercher du côté des policiers.
J’aimerais aujourd’hui vous présenter Le Scandale Modigliani, non que ce soit l’oeuvre que je préfère mais parce que j’aime l’esprit dans lequel Ken Follett a écrit ce roman et ce qu’il en ressort. A lire par tous ceux qui s’intéressent à l’écriture.

Présentation de Le Scandale Modigliani de Ken Follett

  • Le projet de Ken Follett à travers ce roman
    Au début de ce roman, Ken Follett précise qu’il cherche à représenter le plus possible la vie réelle. Dans Le Scandale Modigliani, il n’y a donc pas de place pour les supers héros ou pour les aventures extraordinaires. Ken Follett précise : « Dans le monde réel, ce sont principalement à des circonstances indépendantes de notre volonté que nous devons de trouver au bout du chemin le saut ou la mort, le bonheur ou le malheur, la richesse ou le dénuement. «  Sans parler de fatalisme, ni de jeu de hasard, l’auteur veut montrer un roman d’un genre nouveau où les choix des personnages les entraînent sur des chemins où ils n’avaient au départ pas prévu de mettre les pieds. Voici donc un roman qui, comme le défini Ken Follett, « reflète l’état de subtile dépendance dans lequel se retrouve la liberté humaine lorsqu’elle est en butte à des mécanismes plus puissants qu’elle ».
  • Un petit mot sur Le Scandale Modigliani
    Le Scandale Modigliani est un roman publié en 1976, l’un des premiers de Ken Follett. L’écrivain l’a tout d’abord jugé comme raté en raison du manque de compréhension de ses lecteurs par rapport à son projet littéraire. Il a été réédité en mai 2011 en format poche.

Le Scandale Modigliani : le résumé

Dans Le Scandale Modigliani, comme dans plusieurs autres romans de Ken Follett, on ne suit pas un héros unique mais plusieurs personnages. Il y a tout d’abord une jeune étudiante d’histoire de l’art un peu écervelée qui révèle ses secrets à qui veut bien les entendre. Vient ensuite un peintre refoulé, une actrice qui aimerait changer le monde, un galeriste qui se débat dans une double crise financière et conjugale ainsi que quelques autres personnages tous plus dévorés d’ambition les uns que les autres. Grâce à d’astucieux concours de circonstances, tout ce petit monde se retrouve imbriqué dans la même histoire, une histoire qui voyage sur les sentiers de l’art et au bout de laquelle se trouve un Modigliani perdu.

Critique du livre :

  • Points positifs
  • – J’ai vraiment accroché avec la démarche d’écriture. Ken Follett dit avoir été surpris lui-même par la tournure prise par son roman. Je trouve que cela se sent dans la lecture.

    – J’ai aimé le suspens lié à cette histoire : un suspens sans crainte pour les personnages comme dans d’autres romans de cet auteur, mais qui suscite une curiosité croissante. Comment tous les personnages vont-ils finalement se trouver liés ? Qui va remporter la chasse au trésor ? Un roman à lire comme on assemble un puzzle !

    – Roman court, facile à lire et à reprendre après les multiples interruptions suscités par mes activités quotidiennes !

  • Points négatifs
  • – Quelques longueurs par moments, nécessaires pour bien comprendre les personnages, mais qui ralentissent un peu l’intrigue principale.

    – A ne pas lire si on s’attend à un policier palpitant et plein de rebondissements !

  • Ce que peut apporter ce livre à un écrivain
  • – Comme je l’ai déjà dit dans les points positifs, ce que je trouve le plus intéressant dans ce roman est la démarche littéraire de Ken Follett. Je pense que tout écrivain peut tirer des leçons de ce roman et découvrir comment rendre intéressante une histoire dans laquelle évoluent des personnages somme toute assez ordinaires.

En conclusion, Le Scandale Modigliani a été pour moi une lecture divertissante. Même si ce n’est pas le roman de Ken Follett que je préfère, j’ai aimé la démarche première de l’auteur et la façon dont il l’a menée à bien.

Pour découvrir ce roman de Ken Follett, achetez Le Scandale Modigliani sur amazon (lien sponsorisé) :


Share Button


Les commentaires sont désactivés. Pour poursuivre la discussion rendez-vous sur le forum ou la page facebook.