Au secours, je n’ai pas le temps d’écrire !


Besoin de résultats rapides ?
➤ Téléchargez gratuitement ma formation Écrire des scènes captivantes
(valeur 97 Euros)

Comment dégager du temps pour écrire
Vous êtes passionné par l’écriture, vous avez des dizaines d’idées en attente et de nouvelles arrivent tous les jours. De plus, on vous a déjà dit que vous vous débrouillez bien, vos textes ont apportés de l’émotion à leurs lecteurs et les ont passionnés.

Oui, mais voilà, une grande question se pose à vous : A quel moment écrire ? Comment trouver le temps de se consacrer à sa passion ? Car c’est bien d’une passion qu’il s’agit, du moins au départ. Il est en effet très difficile de vivre de sa plume. Alors que faire ?

Voici cinq pistes pour vous aider :

1) Faites le tri dans votre emploi du temps

Tout d’abord, je vous invite à vous asseoir un moment et à réfléchir. Prenez un papier et un crayon et faites une liste des activités qui remplissent vos journées. Notez-les dans un tableau en rangeant :

  • celles que vous ne pouvez pas enlever ou qui sont prioritaires telles que le temps que vous passez au travail ou encore celui que vous consacrez à votre conjoint et à votre famille.
  •  

  • celles que vous aimez faire mais qui ne sont pas obligatoires.

Si vous êtes honnête avec vous-même, vous constaterez que beaucoup de ce qui remplit votre emploi du temps n’est pas indispensable. Calculez par exemple le temps que vous passez devant la télévision. Si vous désirez vraiment réussir à écrire, réduisez ces moments et vous verrez qu’il vous semblera soudain disposer de bien plus de temps !

2) Choisissez votre moment d’écriture

Il est important que vous vous réserviez un moment spécial que vous consacrerez à l’écriture.

  • Si cela est possible, préférez un horaire fixe. En effet, cela permettra de l’intégrer de façon officielle à votre emploi du temps. Pour vous, cela vous évitera d’oublier ce moment, de sans cesse le reporter ou encore de le remplacer par d’autres choses qui vous sembleront importantes. Pour les personnes qui vous entourent, cela les aide à comprendre que l’écriture fait partie de ce qui vous tient vraiment à cœur et que ce temps doit être respecté.
  •  

  • J’ai constaté qu’il valait mieux écrire de façon régulière, à savoir plusieurs fois par semaine. La raison en est simple : plus vous vous trouvez devant votre manuscrit, moins il vous faut de temps pour entrer dans votre travail.
  •  

  • Le troisième conseil que je vous donne à propos du choix du moment d’écriture est de réfléchir à un horaire adapté. Pour ma part, il vaut mieux que je me lève une heure plus tôt si nécessaire que de me coucher une heure plus tard. La fatigue n’aide pas à se concentrer ! Choisissez donc un moment où vous êtes disponible.

Il se peut que vous deviez faire des sacrifices pour parvenir à réaliser vos objectifs, vous lever plus tôt pour écrire avant de partir au travail ou renoncer à certaines activités. N’oubliez pas que tout dépend de vos choix ! Si vous intégrez ce moment d’écriture dans votre emploi du temps, cela deviendra une habitude et vous ne vous laisserez plus envahir par la multitude de choses qui peuvent vous voler ce moment.

3) Fixez-vous des objectifs d’écriture

Pour vous aider à écrire, pour vous motiver malgré le manque de temps et la multitude de tâches que vous avez à accomplir au cours de vos journées, il est important que vous vous fixiez des objectifs. Ceux-ci doivent être :

  • mesurables : c’est à dire qu’il faut que vous réfléchissiez à vos objectifs de façon détaillée. « Je veux écrire un roman » ne suffit pas ! Planifiez ce travail en le découpant en étapes et en vous fixant un temps précis pour accomplir ces étapes. Cette planification doit se faire de façon globale mais vous pouvez également en établir une pour chacune de vos plages d’écriture. Dites-vous : « Aujourd’hui, je choisis mon personnage principal » ou encore « Aujourd’hui, j’écris la scène de combat entre mon héros et le dragon ».
  •  

  • adaptés : réfléchissez à des objectifs qui soient atteignables. Inutile de décider en avril d’écrire un roman avant la fin de l’année scolaire si vous avez un concours à passer en juin. Si vous ne voulez pas être découragé très rapidement, il faut que votre objectif soit réaliste.

4) Recherchez le soutien de vos proches

Si vous en avez la possibilité, je vous conseille vivement de rechercher le soutien de vos proches lorsque vous vous lancez dans un projet d’écriture. Ils pourront être une grande aide pour vous sur différents points.

  • Tout d’abord, s’ils comprennent vraiment que l’écriture est importante pour vous, ils peuvent vous aider à dégager du temps dans votre planning ou au moins respecter la plage horaire que vous consacrez à cela.
  •  

  • Ensuite, si vous le souhaitez, ils peuvent vous demander des comptes par rapport à l’avancement de vos travaux. Attention, je ne parle pas d’une surveillance excessive, simplement de poser de temps en temps des questions comme : « Tiens, tu en es où de ton roman ? Est-ce que ça avance ? Est-ce que tu arrives à respecter tes objectifs ? Qu’est-ce qui est difficile ou qui te bloque en ce moment ? ». Rien n’est plus motivant que l’attention que d’autres portent à nos travaux !
  •  

  • Enfin, vos proches peuvent avoir un premier regard de lecteurs sur vos écrits même s’il ne faudra pas se limiter à leur avis. Bien des fois, l’attente impatiente de ma famille m’a aidée à dégager du temps et motivée dans le travail sur l’un ou l’autre de mes romans.

5) Pas de culpabilité

J’aimerais aborder un dernier point dans cet article. Quoi que vous fassiez, surtout ne vous culpabilisez pas ! Il y a des périodes de la vie où il est plus difficile d’écrire, où le temps semble filer plus vite entre nos doigts ou tout simplement des moments où les priorités sont autres. Il y a des périodes où les mots paraissent glisser avec facilité sur le papier, d’autres où il ne viennent qu’à force de sueur et d’efforts. Dans tous les cas, pas de culpabilité, l’écriture doit avant tout rester un plaisir, une passion.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le sur les réseaux sociaux.

Crédit photo : zigazou76

Share Button


Les commentaires sont désactivés. Pour poursuivre la discussion rendez-vous sur le forum ou la page facebook.