7 étapes pour écrire une pièce de théâtre


Besoin de résultats rapides ?
➤ Téléchargez gratuitement ma formation Écrire des scènes captivantes
(valeur 97 Euros)

comment écrire une pièce de théâtre
1 Choisir sa méthode

  • Vous pouvez inventer un scénario : si vous choisissez cette option, il y aura une grande étape de réflexion avant la rédaction.
  • Vous pouvez aussi reprendre une nouvelle que vous avez déjà écrite et l’adapter pour le théâtre : cela nécessite sans doute moins de travail que l’écriture d’un nouveau scénario. Attention toutefois : vous allez devoir abandonner de nombreux détails et ne garder que l’essentiel.

2 Choisir le type de pièce de théâtre

  • Il est important de se questionner très vite sur le genre de pièce que vous voulez écrire : tragédie, farce, comédie de moeurs, etc. Votre choix peut être conditionné par le thème qui vous inspire. Ex : Vous voulez absolument une fin tragique, optez pour la tragédie !
  • Si vous écrivez votre première pièce, ne cherchez pas à faire quelque chose de trop innovent ou d’hybride. Les contraintes liées au genre sont là pour vous donner un cadre et structurer votre pensée. Contrairement à ce qu’on pense parfois, elles facilitent le travail !
  • Une fois votre choix arrêté, notez les contraintes que vous devez respecter afin de ne pas les oublier.

Si vous vous demandez quel genre de pièce choisir, lisez mon premier article sur le théâtre.

3 Inventer un scénario

Avant de rédiger votre pièce de théâtre, prenez le temps de faire un synopsis :

  • Comme je l’ai dit dans le second article sur le théâtre, une pièce est structurée autour de trois grands moments : l’exposition, le noeud (élément déclencheur, une 1ère action pour faire monter la tension, le climax ou moment critique, une dernière action) et le dénouement. Reprenez chacune de ces étapes. Répartissez vos idées dans les différentes parties puis, divisez ces parties en scènes.
    Petit rappel : une scène se termine quand un personnage entre ou sort de la scène.
  • Allez à l’essentiel : dans une pièce de théâtre tout passe par le dialogue. Vous devez donc faire des choix !
  • Relisez mon article sur le schéma narratif dans un roman. Vous y trouverez des conseils que vous pourrez également appliquer à l’écriture théâtrale.

4 Travailler les éléments indispensables au scénario

  • Classez vos personnages en trois groupes (les personnages principaux, les personnages secondaires, les figurants). Comme pour un roman, faites des fiches-personnages pour les principaux acteurs de votre pièce. Utilisez des photos pour vous aidez à leur donner un visage.
    Bien entendu, vous ne donnerez pas tous les détails au lecteur/spectateur. Mais connaître vos personnages aidera à ce qu’ils aient de la profondeur.
  • Pensez aussi au cadre. Il ne s’agit pas de faire de descriptions à n’en plus finir (le travail de mise en scène ne vous appartient pas) mais de noter les éléments essentiels, indispensables à la compréhension de l’intrigue.
    N’oubliez pas l’unité de lieu au cours de chaque scène, chaque acte, voire la pièce entière si vous décidez d’appliquer les règles classiques.
  • N’oubliez pas de réfléchir particulièrement aux moments forts qui suscitent des émotions au lecteur/spectateur.

5 Transcrire le scénario en pièce

Voici quelques conseils pour la rédaction de votre pièce de théâtre :

  • Vos scènes doivent faire avancer l’intrigue. Si vous voulez avoir un récit avec du rythme, supprimez tout ce qui est inutile. Ce n’est pas parce que vous écrivez du théâtre que vous devez vous laisser aller et remplir vos dialogues de blabla !
  • A travers les didascalies, vous pouvez donner quelques éléments de la mise en scène à propos du ton, de la voix, de la posture, des déplacements des personnages, etc. Limitez-vous à l’essentiel.
  • Veillez à faire « vrai ». Dans une pièce, les scènes se déroulent en temps réel. Respectez donc le lecteur/spectateur et ne l’ennuyez pas (gestion du temps et de l’action). Attention également à ne pas intégrer des déplacements inutiles. Ce qui se passe hors du cadre doit être rapporté par le dialogue.
  • Pensez aux tics de langage, parlé locaux, expressions caractéristiques, etc. de vos personnages.
  • Comme pour n’importe quel type d’écrit, commencez par rédiger un premier jet sans vous poser trop de questions. Vous corrigerez ensuite.
  • A côté de votre manuscrit, notez les éléments essentiels de mise en scène (entrées et sorties des personnages, éléments essentiels au décors, etc.). Dans un premier temps, ils vous aideront à structurer votre réflexion. Par la suite, vous pourrez vous en servir en cas de mise en scène.

6 Relecture

  • Corrigez votre texte sur le fond : vérifiez la cohérence générale de votre pièce. Interrogez-vous également à propos des événements qui ont lieu en dehors de la scène (en avez-vous dit assez au lecteur, trop ?).
  • Corrigez votre texte sur la forme : bien entendu, corrigez l’orthographe, la grammaire, la syntaxe, la ponctuation. D’une manière générale, privilégiez les phrases courtes. Vous éviterez ainsi bons nombres d’erreurs.
  • Relisez au moins une fois votre texte à haute voix pour en vérifier le rythme, la fluidité. Si vous butez sur les mots, c’est qu’il y a certainement quelque chose à modifier.

7 Mise en scène ou lecture !

Comme à chaque fois que vous terminez un texte, je vous invite à le partager avec des lecteurs. Avec le théâtre, vous pouvez même vous amuser à mettre en scène votre histoire !

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le sur les réseaux sociaux.

Crédit photo : Geoffrey Nesego Fernandez

Share Button


Les commentaires sont désactivés. Pour poursuivre la discussion rendez-vous sur le forum ou la page facebook.