3 conseils pour travailler le plan détaillé de votre roman


Besoin de résultats rapides ?
➤ Téléchargez gratuitement ma formation Écrire des scènes captivantes
(valeur 97 Euros)

3 conseils pour vous aider à travailler au plan détaillé de votre roman
Aujourd’hui je vous propose un article pour vous aider à entreprendre la dernière étape avant l’écriture de votre roman. Vous avez travaillé le plan global, voici trois conseils pour que vous puissiez poursuivre le plan détaillé de votre intrigue.

Lors du travail sur le plan global de votre roman, je vous ai demandé de le diviser en grandes étapes en vous aidant du schéma narratif. Afin d’approfondir votre réflexion, vous allez devoir reprendre ces étapes les unes après les autres et les détailler tout en vous posant des questions. Je vous conseille d’établir, pour chaque phase, un tableau qui vous permettra de mieux visualiser vos décisions. 

Choisir les acteurs dont vous avez besoin pour chaque étape de votre roman

La première chose à laquelle vous devez réfléchir sont les personnages dont vous avez besoin pour chaque phase de votre roman. Il est important de le noter car cela vous permettra de :

  • chercher les moments les plus opportuns pour introduire vos personnages
  • limiter ou au contraire développer le nombre de vos personnages
  • vous rappeler leur importance

et ainsi de mieux comprendre la dynamique de votre roman.

Voici quelques points de réflexion que vous pouvez noter dans cette catégorie « personnages » :

  • les traits de personnalité de mon héros qui vont être utilisés/ mis en valeur
  • mes besoins d’intégrer un ou des opposants à mon héros, pourquoi ?
  • mes besoins d’intégrer un ou des alliés de mon héros, pourquoi ?
  • mes besoins de personnages figurants, lesquels ?

Penser au contexte dans lequel va se dérouler la scène du roman que je travaille

Le contexte est un autre élément dont vous devez tenir compte lors du travail sur le plan détaillé de votre roman. Vous avez déjà une idée globale des lieux sur lesquels vont se déplacer vos personnages, vous devez maintenant vous interroger sur ceux qui donneront un cadre spécifique à chacune de vos scènes. Vous poser cette question vous permettra :

  • de choisir le lieu le plus opportun par rapport à l’action, au besoin pensez à des lieux symboliques, typiques ou en décalage. Cela dépendra de l’ambiance que vous désirez communiquer à votre lecteur.
  • noter quelques éléments en lien avec les 5 sens pour ne pas les oublier au moment de la rédaction. Ce sont eux qui donneront l’impression de réalité, alors ne les laissez pas de côté !
  • penser à la temporalité (année, mois, jour, heure) selon les besoins. Parfois, elle joue un rôle primordial.
  • vous interroger sur l’espace nécessaire à votre scène : est-ce un espace restreint ou bien élargi, quel plan vais-je montrer, comment ? Voici des questions un peu techniques, mais je vous conseille de visualiser votre scène comme si vous la regardiez sur un écran de cinéma. Allez-vous y faire entrer le lecteur directement ou partir d’un plan élargi pour le restreindre petit à petit ? Le lecteur va-t-il simplement survoler le lieu ? Autant de questions à se poser en pensant à varier les points de vue.
  • d’écrire une phrase pour dire en quoi le lieu utilisé est important ou au contraire ne l’est pas.

Noter les actions qui rendront dynamique et intéressante l’étape travaillée.

Les actions sont le dernier point sur lequel vous devez vous arrêter. En effet, ce sont elles qui rendent votre récit vivant, lui donne sa dynamique et l’emmène vers son aboutissement. En visualisant les différentes étapes de votre roman, vous pourrez réajuster les actions, en intégrer des plus dynamiques ou au contraire calmer le jeu.
Lorsque vous noterez ces actions, posez-vous deux questions :

  • de quels types d’actions ai-je besoin (action calme, dynamique, déplacement, dispute, déclaration d’amour, etc.) ? Le but est de varier afin d’avoir un récit bien équilibré qui n’ennuie pas le lecteur !
  • comment vais-je transmettre cette action au lecteur ? Une action peut être dynamique sur le fond mais écrite d’une façon qui ne le montre pas. Au niveau technique, pensez donc à varier les styles (dialogue, description, etc.). Même si vous ne détaillez pas, veillez à noter quelques idées pour les intégrer lors du travail d’écriture.

Toutes les actions ne revêtent pas la même importance :

  • Certaines sont nécessaires pour faire avancer votre héros vers son but.
  • d’autres servent à informer le lecteur sur le contexte (familial, géographique, etc.) de l’histoire.
  • d’autres encore ne paraissent servir qu’à colmater les brèches. Pour celles-la, demandez-vous si vous avez réellement envie de les intégrer à votre roman ou si vous pouvez trouver une autre façon de faire les liens entre les scènes.
  • Je vous conseille de trouver un code pour noter l’importance de ces actions dans votre tableau. Une fois encore, cela vous servira à équilibrer votre roman. Par exemple, vous pourrez vous rendre compte s’il y a trop d’actions explicatives et pas assez qui font avancer l’intrigue. A vous de réajuster si nécessaire !

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le sur les réseaux sociaux.

Crédit photo : Leo Reynolds

Share Button


Les commentaires sont désactivés. Pour poursuivre la discussion rendez-vous sur le forum ou la page facebook.